Recettes Halloween

Halloween, des recettes terrifiantes à faire en famille

Ecrit par Marie TERRY
le 27 octobre 2020

Outre l’aspect festif, Halloween est chaque année l’occasion de partager un bon repas en famille. Si l’on prend plaisir à le déguster, il n’y a rien de plus convivial et amusant que de préparer en amont une ribambelle de plats salés et sucrés inspirés des symboles propres à cette fête. Au programme : des mets gourmets en forme de citrouille, de fantôme, de sorcière, d’araignée, de squelette, de chauve-souris et de chat noir, toutes ces créatures obscures, terrifiantes, vectrices de malédiction qui, le temps d’Halloween sont les vedettes d’une ambiance inoubliable.

Si le repas d’Halloween est une opportunité pour déguster des légumes anciens et toutes sortes de courges, il permet également de mêler ses talents de cuisiner et d’artiste. Un buffet réussi signé Halloween passe par la création de nombreux plats en trompe-l’œil. Ceci pour le plus grand bonheur des enfants qui se feront une joie de piloter l’ensemble des préparatifs. Mais ils peuvent suivre religieusement les cours de cuisine que vous leur prodiguez.

Apéritif, entrée, plat, dessert, inutile de faire dans la demi-mesure !

Autant profiter pour mettre dans chaque assiette, des saveurs détonantes mélangées à une esthétique profondément inspirée du folklore d’Halloween.

Pour un apéritif original et festif

En boisson ?

Halloween est sans aucun doute une excuse suffisante surtout pour intégrer la citrouille dans des cocktails. La traditionnelle vodka-orange revisitée en vodka-citrouille. Pour atténuer les saveurs de la citrouille qui, mélangée à l’alcool, peut être un peu trop originale, il est possible de rajouter un peu de cannelle ou de vanille. Cette recette peut être déclinée avec comme base du martini, du gin et même du rhum. A nous les expériences gustatives.

Et si l’on n’est pas très féru de cocktails, il est toujours possible d’improviser sur le visuel. Par exemple, il est très facile de créer des yeux globuleux. Prenez une myrtille, emboîtez-la dans une cerise dénoyautée que vous placez à l’intérieur d’un litchi. Un petit quart d’heure dans le congélateur et le tour est joué. Entre-temps, vous pouvez humidifier les bords du verre puis le tremper dans un bol de sucre auquel vous aurez au préalable ajouté un peu d’encre de seiche. Versez la boisson puis sortez un œil globuleux du congélateur. Il ne reste plus qu’à placer l’objet du crime dans le verre de l’invité et observer sa réaction.

En amuse bouches ?

Pour accompagner l’apéritif d’Halloween, rien de tel que quelques petits hors-d’œuvre. L’ingrédient idéal et imparable : la saucisse. Pour faire des doigts coupés, il suffit de scinder en deux une saucisse et de découper à l’aide d’un couteau la peau en haut afin de créer un ongle. Quelques coups de couteau supplémentaires permettent de simuler les plis de flexion des doigts. Un peu de sauce tomate sur la base et voici comment revisiter un incontournable des apéritifs. Pour davantage d’originalité, il est possible d’enrouler de la pâte feuilletée autour de la saucisse pour créer des momies. Un peu d’emmental et un morceau d’olive pour les yeux, voici un hors-d’œuvre plus vrai que nature.

Autre amuse-bouche facile à faire : les balais de sorcières. Pour ce faire, il vous faut des bâtonnets de bretzels et du Ficello (ou tout autre fromage qui s’effiloche). Il suffit de couper le fromage de manière à créer une brosse puis insérer le bretzel dans la partie non effilochée, simple et efficace !

 

Du salé à toutes les sauces

Halloween-soupe-citrouille-starofservice

Pour Halloween, difficile de passer outre le traditionnel velouté de potimarron ou la soupe à la citrouille. Qu’elles soient servies en verrine, directement dans la citrouille ou dans un bol ! Les différentes courges – puisqu’au goût citrouille, potimarron et potiron sont différents – sont les bienvenues surtout lorsque les nuits commencent à être longues et fraîches. Il est également possible de les consommer dans des entrées froides : salade, terrine, pâté ou même chaudes : gratin, cake, muffin, flan ou tout simplement farcies. Pour les enfants qui aiment la citrouille, il s’agit d’être inventif quant au visuel. Des petites boules de mozzarella farcies à l’olive sont parfaites pour agrémenter les soupes et créer un effet de yeux globuleux.

Autres idées de recettes, les feuilletés au fromage en forme d’os ou de cercueil. Redoutables pour accompagner une soupe à l’oignon ou un velouté de légumes, ils sont simples à réaliser et permettent d’ajouter une touche Halloween à des plats plus communs.

 De simples œufs brouillés peuvent se transformer en véritable entrée d’Halloween. Pour ce faire, il suffit de prendre quelques olives noires et de les disposer sur l’œuf de manière à créer une araignée. Une cocotte de gratin au jambon peut devenir un terrifiant monstre de mer si tant est qu’on prenne la peine de lui fabriquer des jambes et des yeux… Idem pour une tourte au champignon ou une quiche qui avec un peu d’inventivité peut se transformer en tête de citrouille ou en araignée.

Quant à la question du plat de résistance, encore une fois tout dépend des goûts et des envies.

Des pâtes 

Des pâtes à la seiche bien qu’étant très simples font toujours leur effet. Plus même que les ingrédients qui composent la recette, c’est parfois toute l’histoire derrière un plat ou son nom qui lui donne un cachet inégalable. Pour fabriquer des cheveux de sorcières, il est possible de relever des pâtes à l’encre de seiche à l’aide de tomates séchées, de parmesan, d’un peu de viande hachée et d’un filet d’huile d’olive.

Halloween-pates-a-l-encre-de-seiche-starofservice

Des burgers ?

Les burgers d’Halloween fabriqués à partir de pain à la sèche sont également indétrônables et régalent tant les jeunes que les moins jeunes. Il est possible de suivre la recette habituelle au saumon ou à la viande de bœuf. Pour plus d’originalité, avec de la pâte à buns colorée à l’encre de seiche, vous pouvez fabriquer des pattes de manière à faire une araignée effrayante. Quant aux yeux, deux petites tomates rondes feront l’affaire. Et question garniture, pourquoi ne pas essayer des frites à la citrouille ? Le procédé de cuisson et de fabrication est le même que pour des frites à la pomme de terre, mais au niveau du goût c’est incomparable.

Pour finir sur une note sucrée

Halloween-biscuits-starofservice

À l’instar des plats salés, un bon dessert se doit de mettre l’accent sur les éléments de décoration.

Quant aux recettes à privilégier, tout dépend des envies du moment. Le carotte cake, fondant et goûtu a le potentiel de faire des émules et permet de rester dans les tons d’orange . Agrémenté d’une toile d’araignée en chocolat noir en guise de nappage, le carotte cake peut également se parer de quelques fantômes en pâte d’amande.

Les moelleux au chocolat et brownies peuvent être revisités sous forme de cercueil. Quelques découpes, un crayon pâtissier goût vanille, voilà de quoi créer des portions individuelles d’un dessert résolument à la hauteur. Les oranges constituent également une bonne base pour un dessert d’Halloween original. Farcies avec de la mousse au chocolat ou au caramel, grimées à l’image d’une citrouille, elles ont tout pour séduire petits et grands.

Si vous êtes davantage biscuit que pâtisserie

Les possibilités de cuisiner des mets originaux n’ont de limites que votre imagination. Momies, chauve-souris, citrouilles, araignées, pierres tombales et même cimetières tout est possible avec un peu de glaçage royal et un bon trait de stylo pâtissier. C’est aussi un excellent moyen de faire participer les enfants et laisser leurs talents créatifs s’exprimer.

Moins ragoûtant, mais au visuel détonnant, le gâteau en forme de cervelle (de zombi ou d’humain, au choix) permet de transformer ses recettes préférées en ajoutant une touche d’horreur. Gâteau au chocolat, au yaourt, aux fruits, ce qui compte, c’est la finition. Pour créer l’effet « cervelle », il suffit de rouler en forme de serpentins de la pâte d’amande rose ou de la pâte à sucre badigeonnée de confiture au fruits rouges. Parfois le résultat est si bluffant qu’il est si simple de se méprendre !

#gateaux #halloween #potimaron #recettes #sorcières
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser