Interview

Angèle de la Guinguette, une nana à suivre

Ecrit par Marie TERRY
le 12 septembre 2016

La nana du mois de septembre se devait être pepsy, drôle et nous entrainer sur la voix des bonnes résolutions de rentrée pour mieux manger, mais pas que ! Angèle, de la Guinguette d'Angèle est tout cela. Elle propose une cuisine biologique, sans gluten, de saison dans le respect de dame nature, comme elle aime à le dire. Elle aime partager et inviter ses amies et rire et comme on a la grande chance d' en faire partie, on l’invite à Trucs De Nana et elle va vous livrer ses secrets de cuisine mais aussi de vie avec son enthousiasme qui lui colle à la peau. C'est une nana comme cela qu'il nous fallait pour la rentrée!

Comment dois-je te présenter sauf à dire que tu es celle qui a une voix, un visage et un rire qui ne s’oublient pas?

Hahhah merci beaucoup ! Une fille qui aime faire la popote, la nature, les gens, un peu trop gourmande mais pleine de gratitude (pour compenser).
Plus sérieusement, j’ai créé « la Guinguette d’Angèle« ,  en 2012, un service de traiteur pour les entreprises, et un petit resto avec une gamme d’épicerie vegan pour tout le monde. Je suis aussi naturopathe, ce qui me permet de faire une cuisine très saine (sans gluten, ni lactose, ni friture.. tout bio, tout local) ;).J’ai aussi eu la chance d’écrire un livre chez Marabout « délicieusement green »


Quel a été ton parcours? (En quelques mots)

J’étais petite dans une ferme adolescente à voyager partout dans le monde et maintenant naturopathe et chef de cuisine 😉

Si tu dois convaincre un interlocuteur sur ta façon de cuisiner, sur les mets que tu utilises, quels seraient tes 3 mots clefs:

Tasty-Yummy, Healthy, Jolie !

De quelle réussite es-tu la plus fière?
Dans ta vie:

Les rapports que j’ai avec les personnes qui m’entourent… Ma grand mère, mon petit frère, mes amis et mon équipe de la Guinguette qui est vraiment précieuse pour moi. Ce n’est ni la famille, ni les amies, c’est encore autre chose mais tout aussi fort …

Dans ta cuisine

En  ce moment, c’est l’épicerie ! Vous pourrez bientôt la retrouver dans de nombreux points de ventes, chips de kale cru à la spiruline, crukers de graines de chia, cookies vegan, cajou germé cacao cru/piment etc.. c’est délicieux on a du mal à s’en sortir dans nos calculs, nos statistiques sont complètement faussées par nos grignotages permanents…!

Quelles rencontres t’ont le plus marquée ?

Toutes les rencontres que je fais avec les « petits » paysans et les agriculteurs passionnés. J’entretiens des liens très forts avec eux, je les respecte énormément, j’apprends toujours beaucoup à leurs cotés, sur la terre, la météo, les saisons, la nature.. Ce sont surtout de vrai philosophes.Ils connaissent la valeur du travail, du temps, ils utilisent leurs mains, leur tête et leur coeur. Bref je pars à leurs rencontres à chaque occasion!

Pierre Rabhi a aussi était une rencontre importante dans ma vie, son message me semble tellement juste. Je conseille à tout le monde de lire ses livres.. pour commencer 😉

Quelles femmes en particulier admires-tu le plus?

Les femmes puissantes qui dirigent avec douceurs, les mamans qui font un travail tout aussi (voir plus ) difficile, les femmes libres qui assument leurs choix, les intellectuelles, les marginales, les sorcières, les philosophes,les actrices, les guerrières…  Je suis assez inspirée par les femmes en général. il n ‘y a peu être qu’en politique que je ne me suis pas encore reconnue en elles..

Tu as des noms à nous donner? en vrac…

Ma grand mère, Huguette et sa soeur Nadine Trintignant, des exemples d’espièglerie, d’immaturité et de joie de vivre malgré un « certain âge » ! Je rigole tellement avec ces deux femmes!

Aung Sang Suu Kyi qui est un exemple de courage et a gardé sa bienveillance malgré les 15 ans d’emprisonnement qui lui ont était infligés pour ses idées démocratiques.

Césare evoria, Edith Piaf et Mayra Andrade, chanteuses magnifiques que j’écoute depuis toujours.

Rosa Parks bien sûr! qui a fait le premier pas contre la ségrégation.

Debora Bloch actrice brésilienne et grande amie qui m’inspire au quotidien, autant par son travail que par son gout et sa curiosité.

Mére Theresa, (l’actu lui donne raison) qui a donné l’exemple d’un amour magnifique pour ceux dont personne ne s’occupe, malgré la malaria, les attaques cardiaques et pneumonies, cette femme pleine d’humour n’a jamais cessé de donner sa lumière, comme Amma, qui embrasse les gens et partage son amour sur la terre sans cesse .

Frida Kalho et Georges Sand qui, en plus de leur talent artistique, ont eu le génie et le culot de s’habiller en homme et d’avoir des idées politiques, à une époque où les choses ne se passaient pas ainsi.

Où trouves-tu ton inspiration pour tes réalisations?

La Nature est pour moi la plus belle source d’inspiration, je m’émerveille à chaque balade en forêt, de la beauté d’un petit trèfle qui sort d’une mousse ou de l’élégance d’une jeune fougère encore toute enroulée sur elle même. Dans les villes aussi, je suis ébahie par sa beauté, lorsque un petit « géranium robert » trouve le moyen de pousser entre deux pavés ou dans une bouche dégoût

Une journée à ne rien faire…. tu fais quoi? Un quartier où tu aimes flâner?

Le mien, Ledru-Rollin, je vis dans une petite communauté, c’est le bonheur! Un de mes frères et mes meilleurs amis sont aussi dans ce coin, nous chinons chez les antiquaires du coin des jolies choses, nous déjeunons sur la place après le marché avec nos paniers tous remplis de légumes bio pour la semaine. Pas besoin de s’appeler, on sait qu’on se retrouvera de toute façon au même troquet et qu’on commandera tous un thé à la menthe avec des pignons..
Les puces aussi, j’y suis souvent fourrée le Week end, oû les longs brunchs entres amis, familles, ou toutes les générations se côtoient, les très longues grasses matinées (avec un petit dej au lit please!) en écoutant de la Bossa nova, avec un chat câlin …

Quel plat pour un diner entre copines?

Salade lentille corail, cresson, poire, amande, graines germées, brocolis al dente, grenade fraiche, basilic, coriandre, menthe,  citron tamari, hummmm…

Pour un diner en amoureux?

Une grande soupe à partager avec un dashi maison, des grosses nouilles de riz pour faire comme dans la belle et le clochard ( même si c’est jamais aussi clean et qu’on s’en met partout), des shitake, du soja, des oignons nouveaux, des herbes fraîches, des LEGUMES hummm !

Un objet déco à poser, incontournable pour une belle table ?

Une grosse bougie Diptyque, un beau bouquet, de la jolie vaisselle, un vieux photophore

Un objet déco à oublier sur une table?

Les set de tables en plastique, grrrrr

Un bouquet de fleurs sur une table ?

Ah oui! obligatoire! Un bouquet de fleurs sauvages ramassées soi même, il n’y a rien de plus chic , sinon j’aime les bouquet à double utilité , avec du jasmin ou des campanules blanche, de l’eucalyptus et des herbes aromatiques comme la menthe ou le romarin que l’on pourra utiliser pour les infusions. Sinon, quand c’est la saison, un gros bouquet de mimosa ou lilas!

Lesquelles ont ta préférence?

Il y a tellement de fleurs que j’aime… mais c ‘est Le sureau que j’utilise beaucoup en ce moment!

Quelles sont tes idées, tes couleurs privilégiées pour une table?

Cela dépend vraiment de la saison et des plats, près de la mer, le bleu et blanc, le jaune et rouge à la campagne, le bois et marbre en ville.

Tu as une mine radieuse et une belle peau? Outre ce que tu fais pour l’intérieur…quels sont des secrets de beauté?

Merci beaucoup! je n’utilise que des produits naturels (argile, masque au miel, huile végétale, beurre de karité…),pas trop de soleil, le sommeil, la bonne humeur et le soir pas de crème ! De l’hydrolat d’immortelle pour me nettoyer et basta !

Manger healthy rime (souvent) avec sport, pratiques-tu un sport ou pas ?

Je fais (seulement) 30 minutes de Yoga tous les matins avec mes meilleures amies (nous vivons ensemble) en buvant un citron chaud, et je fais du foot (à l’Urban) une fois par semaine, nous ne sommes que deux filles, mais parfois les garçons peuvent se rhabiller, on tacle et dribble comme personne!

Quel est pour toi le bon goût en mode?

Surtout être sois même, aucune règle, aucun jugement! J’aime tellement voir des gens habillés de façon originale dans la rue! Quelle fraicheur!

Comment qualifierais-tu ton style?

Hahha, c’est un vrai débat dans ma cuisine, pour savoir si je suis plutôt vintage ou ringarde, ça nous fait trop rire! moi même, je ne sais pas trop mais j’aime beaucoup le style des femmes des années 40, capelines, petites robes à fleures boutonnées légères en soie, les escarpins à bout rond ou mocassins sans chaussettes.

Pourrais-tu nous donner deux basiques dans ta garde-robe?

Justement! une robe liberty des années 40 et une paire de compensée en corde.

Tu vas être la nana de la rentrée chez TDN, alors heureuse ?

Youhouuuuu oui trop heureuse !
Nous sommes 15 filles à travailler ensemble à la Guinguette, j’aime beaucoup la bienveillance, l’entre-aide et les fous rire des bande de nanas ! Il y a souvent une femme ou une mère derrière chaque grand homme, nous avons l’ego en moins et l’écoute en plus (je ne dis pas que les garçons, c’ est nul hein! mais les nanas c’est extra!) Alors je suis super flattée !!!

Alors flash back: tes vacances, tu les as choisies comment? Montagne, mer en solo, en famille…

Hahaha comme toujours, à l’arrache! J’essaie toujours de méler aventure et découverte!
Cet été, pas trop d’exotisme,  j’ai fait un stage de parapente en Haute Savoie, je suis partie seule à la rencontre d’un tas de petit producteurs, avec tous mes amis en Corse et en road trip en Italie.

Quelles sont TES résolutions de rentrée ?

Faire plus de sport ! Et voir mes grand parents, plus souvent, cliché non?

Vite on repart un WE, tu nous emmènes où? Et on fait quoi?

On saute dans un train direction une région ou un pays inconnu, on essaie de trouver des cascades pour sauter dedans, un musée ou un château à visiter, on se fait copines avec des vielles dames au marché des producteurs qui vont alors nous héberger chez elles, on leur fait la popote, elles nous racontent la région, les légendes et les coins secrets à découvrir, on leurs écrira des cartes postales souvent et on retournera les embrasser, parce qu’on serait passé à coté de la région sans elles.

BONUS, donne nous 3 ingrédients incontournables à avoir toujours chez soi, si l’on veut cuisiner bio et healthy « comme toi »?-

  • De l’huile de coco

  • De l’avocat (français)

  • Du sirop d’érable

Donne nous 3 adresses parisiennes qui correspondent à ta façon d’appréhender ta cuisine.

-La Guinguette d’Angèle bien sûr!
-le Grand Appétit (macrobiotique rue de la Cerisaie, lieu incontournable avec ma grand mère quand elle est à Paris)
Wild and the moon (hummm ma cantine du dimanche !)

As-tu un péché mignon qui ne soit pas healthy?

Le chocolat, le chocolat et le chocolat !

Parle nous en 2 lignes de ta collab avec l’eau Rosée de la Reine.

C’est une longue histoire avec Rosée de la Reine…, c’est l’eau que je préfère au goût et lors de mes études de naturopathie, j’ai appris qu’en plus, c’était une des meilleures pour la santé (car elle est très peu minéralisée, donc n’encrasse pas les reins. Christelle, la « maman » de Rosée de la Reine m’a contactée il y a quelques années pour me remercier d’avoir cité son eau dans un interwiew, nous nous sommes rencontrées et plus quittées! Je pars dès que je peux visiter les sources, me balader dans la magnifique forêt de Lacaune (où je ceuille toujours des découvertes sauvages, bébés fougères, oxalis, ail des ours, muguet..)

Je termine toujours par ces 2 questions: Que dirais tu aux « nanas « qui vont te lire?

Réveillez-vous avec le sourire! Rigolez de tout, surtout de vous même, aimez-vous !

Quelle question aurais-tu aimé que je te pose et que je ne t’ai pas posée?

« Es-tu réglée sur la lune ? » ou « Comment s’initie-t-on au tantrisme?  » ahahha non je rigole, on est entre nanas !

Bien sûr, on aurait pu parler de son histoire familiale, car Angèle a un nom illustre, elle est l’arrière petite-fille d’Aimé Maeght, graveur, lithographe, marchand d’art, éditeur et créateur de la fondation du même nom à Saint-Paul-de-Vence. On ne retiendra que son enfance passée en pleine nature sur les hauteurs de Grasse.

On aurait pu aussi écrire qu’elle travaille pour le monde de la mode et fournit des repas pour les défilés des marques prestigieuses comme Dior, Isabel Marant, A.P.C., Berluti, ou des évènements Ines de La Fressange, Louboutin… mais nous on préfère parler de notre box qu’elle avait faite que pour nous dans son petit chez elle, de 2,85 mètres carrés, où elle propose ses créations, souvent des salades parfumées et inventées au gré du marché et des ses envies, on a eu droit à goûter du pollen:)

Angèle, c’est surtout un état d’esprit très communicatif qu’elle transmet dans ses paroles bienveillantes et c’ est beaucoup plus que sa cuisine, ses recettes healthy,belles et originales qu’elle donne quand on la rencontre.
Pour les nanas parisiennes, allez la voir dans sa Guinguette …, notre part. Si elle est dispo, elle vous chouchoutera:). Suivez Angèle et ses créations.

Un grand merci Angèle d’avoir accepté cette lourde tâche d’être la nana de septembre, de la rentrée. Elle nous avait concocté un dessert à tomber, un carrot cake.

#angele #food #healthy #la guinguette #nana #recettes #vegan
Commentaires (1)
  1. Clemz

    Top article !

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser