Rencontre

Rencontre avec la créatrice du Fit Ballet, Octavie

Ecrit par Marie TERRY
le 7 décembre 2017

Encore une belle rencontre avec Octavie Escure, son nom n'est peut -être pas encore très connu comme la discipline qu'elle a elle-même crée, le Fit Ballet. Mais l'avenir en décidera autrement car on commence sérieusement à parler de cette nouvelle activité qui séduit de plus en plus de femmes. Le mieux est de donner la parole à Octavie qui va tout nous expliquer. Histoire d'en apprendre un peu plus sur ce nouveau cours de danse et sur elle.

Trucs De Nana : Octavie, vous êtes avant tout une danseuse classique ?

Octavie : Oui, si on parle titres, depuis 2014, je suis diplômée d’Etat, professeur de danse classique. La passion de la danse classique m’a été transmise par ma maman, Isabelle Vergne, ancienne danseuse classique. Elle a monté une école avec une des ses amies, ancienne danseuse également, Martine Fernandez. J’ai débuté la danse dans cette école, Synopsis Danse Perpignan. C’est là que tout a commencé. Maintenant, je me définis plus comme professeur de Fit Ballet.

La danse était-elle un passage obligé, « imposé » par l’héritage ?

Octavie-Escure-Fit'Ballet-danse
Octavie Escure.

Octavie : Non, pas du tout, en fait, la danse s’est imposée à moi comme une évidence. Aujourd’hui, je peux dire que je n’ai même jamais pensé à faire autre chose. Mais ma soeur est avocate, elle 🙂 Nos parents nous ont toujours laissées libres de nos choix, de nos rêves, passions. Je les remercie pour cela. Je peux même dire que j’ai eu une éducation parfaite.

Comment se traduit cette passion de la danse ?

Il ne se passe pas un jour sans que j’enfile mes chaussons. Un jour sans danser, c’est inimaginable pour moi. La danse est Ma religion. Je dirai que c’est vital pour moi.

 

Comment votre carrière de danseuse s’est-elle construite ?

A 16 ans, mais j’étais déjà partie à 12 ans de chez moi, je suis acceptée au Jeune Ballet de Genève sous la Direction de David Allen, danseur étoile maitre de ballet et assistant d’ Alfonso Cata et de George Balanchine. Puis je suis invitée à rejoindre le Lines Ballet à San Francisco. Mais comme mon papa voulait que je passe mon Bac, je suis les cours du CNED à San Francisco.

Et puis une rencontre à l’âge de 20 ans, et tout s’accélère ?

En effet, avec ma meilleure amie, Céline Cipolat, au détour d’un Festival de Musique, je rencontre l’artiste Pete Doherty. La rencontre est fusionnelle. Quelques mois plus tard, je me retrouve en tutu et pointes accompagnée de mon amie, sur scène avec Pete et son groupe ! La folie. Un choc musical et artistique! Je suis entrainée pendant 7 ans sur les scènes du monde à voyager, à danser, à créer des chorégraphies… Une belle amitié, un tourbillon de vie. Et c’est une mauvaise annonce qui va stopper cela.

peter-doherty-octavie-escure-nanadumois-tdn

Une triste annonce, et tout bascule ?

Suite à une douleur au sein, je consulte. On me découvre une tumeur cancéreuse, j’ai 23 ans. Je fais comme si, je ne dis rien et je continue les tournées. Je ressens un sentiment injuste. Mais au bout de quelques mois, le couperet tombe, ce n’est pas si grave mais il faut opérer. S’ensuivent plusieurs mois d’arrêt et de récupération.

Et c’est là que se profile la discipline du Fit Ballet, un mélange de votre parcours ?

Oui, on peut dire cela. En fait, cette discipline est née sans que j’y réfléchisse mais plus par rapport à un heureux ou triste hasard de circonstances. Suite à ma rupture du rythme de la danse due à la maladie, j’élabore une méthode d’ entrainement. Ces exercices vont m’aider à me remettre mon corps en marche, à m’ entrainer. Et je me dis que cela peut convenir à tous, danseurs ou pas.

FIT'BALLET-octavie-nanadumois-tdn

Comment résumerez-vous votre méthode ?

Ma méthode crée le lien entre le fitness et la danse classique. Elle allie les mouvements de renforcement du fitness à la gestuelle du ballet. Tous ces enchainements sont rythmés par de la musique actuelle. On peut dire qu’il y a un saupoudrage de ballet, barre au sol, Pilates, yoga.

Que diriez-vous aux nanas qui veulent essayer ?

Je répondrais : Osez la danse ! (C’est d’ailleurs, le titre de son livre « Osez la danse ! Fit’Ballet 100 exercices pour sculpter son corps :))

Il ne faut pas se frustrer si on veut essayer et surtout ne pas se décourager. On se fait déjà plaisir avec de la régularité en 3 mois 🙂

octavie-lescure-fit-ballet

Comment voyez-vous l’avenir ?

Je vis au jour le jour. Je ne planifie rien. Sur le plan pro, je suis en train de former des personnes, des anciens danseurs classiques qui pourraient diffuser ma méthode. J’enseigne à Paris car c’est là que tout se fait et à Perpignan, ma ville. Mais j’aimerais que ces cours soient dispensés le plus possible (avis aux amateurs).

Octavie s’est prêtée au jeu des questions flash :

  • Vous dansez ? Une demie heure à une heure par jour.
  • La qualité pour danser ? La persévérance
  • Un souvenir fort ? J’en ai 2 : les années Pete avec cette frénésie, cet effet Rock Star et le concert d’ouverture du Bataclan avec Pete, un vrai moment d’émotion très forte.
  • Le matin, vous… ? Je m’étire et prends mon thé
  • Vous vous habillez avec ? Un leggings et des baskets
  • Et pour une soirée en amoureux ? J’aime le côté ballerines, les années 60, chignons, jupes, alors je suis dans cette idée.
  • Et vous sortez où ? Mon copain est fan de musique, alors nous allons surtout écouter des concerts de musique et de rock plus spécialement.
  • Une addiction avouable ? Les bonbons, je suis accro (tant pis, je l’ai dit).
  • Une astuce nutrition healthy ? Pour ne pas craquer, un thé aromatisé ou un rooibos.
  • Montagne ou mer ? Mer, et principalement, l’Andalousie.
  • Un geste beauté ? Je me démaquille tous les soirs. J’évite le maquillage quand je ne suis pas obligée car j’ai une peau sensible. Je la protège.
  • Un autre style de danse ? J’adore la Flamenco.
  • Des films de danse à aller voir ? L’incontournable Grease, John Travolta donne la pêche à lui tout seul, West Side Story, Billy Eliot…

Que diriez-vous aux nanas qui vont vous lire ?

Vivez à fond, prenez du temps pour vous !

Quelle question auriez-vous aimé que je vous pose et que je ne vous ai pas posée ?

Je vous laisse le bénéfice du choix mais rien de plus 🙂

 

J’ai aimé cette rencontre. Garder les pieds sur terre quand ils sont souvent en l’air et dans des chaussons, ce n’est pas évident. Un bel exemple de passion qui fait vivre, qui fait surmonter les épreuves, les accidents de vie. En un mot, respect car la Danse est une vraie discipline. J’ai beaucoup aimé cette phrase d’Octavie : « Travailler sur son corps, c’est livrer une bataille dans sa tête ».

Une belle conclusion et les filles, n’hésitez pas à acheter le livre si vous voulez en savoir plus sur le Fit Ballet. Les exercices sont super bien expliqués. Et si vous êtes à Paris ou à Perpignan, son studio vous attend.(Le Studio est également sur la plate forme d’Urban Sports Club)

(c)photos-Sophie Jarry

#danse #danse classique #discipline #fit ballet #interview #nana #Octavie Lescure #Pete Doherty #rencontre
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser