soirée

Femmes – Hommes, 1-0

Ecrit par Justine Andanson
le 1 novembre 2007

Femmes : 1 Hommes : 0Et je vais le prouver. On dit que les filles sont compliquées, qu’elles ne se contentent pas de peu… Oui, c’est vrai mais en théorie seulement, car dans la pratique, il n’en est rien. Les filles aiment les petits plaisirs, les petites attentions masculines(ou non), les petits riens… Prenons une […]

Femmes : 1
Hommes : 0

Et je vais le prouver.

On dit que les filles sont compliquées, qu’elles ne se contentent pas de peu… Oui, c’est vrai mais en théorie seulement, car dans la pratique, il n’en est rien. Les filles aiment les petits plaisirs, les petites attentions masculines(ou non), les petits riens…

Prenons une soirée télé par exemple. En général, un homme quand il regarde le sport à la TV, il lui faut ses potes autour de lui, toujours … pour pouvoir s’égosiller lorsque l’arbitre siffle une faute qui est, toujours injustifiée. Forcément. A contrario, si cela concerne l’équipe adverse, on a droit à tous les noms d’oiseau, les gueulantes, et les « c’est un incapable » … bref, à entendre l’homme et ses potes qui sont derrière l’écran, il n’y a qu’eux qui savent arbitrer comme il faut.

Après les potes, il faut des boissons. De la bière, du vin ou tout autre breuvage. Peu importe la bouteille, pourvu qu’on ait l’ivresse. Après les potes et les boissons, il faut la nourriture. Avant, un paquet de chips, de la junk food ou une pizza suffisaient. Maintenant, les mollets poilus jouent aux gastronomes, un vague hamburger ne leur suffit plus. Si, si, je vous assure.
Petit exemple : tenez l’autre soir au poker, ils ont commandé le plateau de fromage, des brochettes, de boeuf ET de poulet, des petites sauces qui accompagnent les brochettes et un plateau de charcuterie. Le tout servi sur assiettes. Bien sûr, quand ils ont fini de se remplir la panse, ils ont exigé une serviette, les bougres… Hallucinant, on se serait cru dans la 4ème dimension.

Après le match, si leur équipe a gagné, ils se tapent dans le dos, en se félicitant d’être les meilleurs. A les entendre, on a l’impression que ce sont eux qui ont transpiré 90 minutes …Les héros qui rentrent d’une bataille…
Si par malheur, l’équipe adverse a gagné, c’est bien sûr à cause de l’arbitre de la fameuse faute (toujours) injustifiée, au terrain mouillé (ce soir-là, il a plu) ou au gazon mal tondu …
Les performances de leurs champions ont été amoindries, bref, c’est la faute des autres… N’importe quelle excuse… D’une mauvaise foi, c’est moi qui vous le dis…

Ensuite, ben oui, vous avez cru que ça se terminait là, que nenni, ils appellent, si possible tous en même temps, les autres potes qui n’ont pas pu se joindre à eux pour commenter. Vous pensez que ça s’arrête là ? Naaaaaaaaaaaaaaaaan, parce que le lendemain, avec d’autres potes, c’est reparti Chacun y va de son commentaire, de sa petite remarque. Et si possible, ils s’envoient des emails avec comme simple sujet « t’as vu ce match hier ? » et dissertent encore et encore…

Alors qu’une soirée TV entre filles c’est tout simple.La nana, il faut qu’elle soit entourée de ses amies les plus proches, le seul point commun avec les mollets poilus du dessus. Les copines, toujours celles qu’on appelle en cas de grosse déprime ou lorsque le célibataire le plus en vue de notre société nous a dit bonjour en montant dans le même ascenseur que nous, bref, les copines les plus dévouées, qui savent nous répondre « waw, c’est bon signe et comme tu portais ta petite robe noire, tu étais sublime, tu lui as fait de l’effet à coup sûr » ou encore « tu as raison, ce mec est naZe ».

Ensuite, vient le programme TV. Malgré notre choix cornélien à faire devant la diversité des programmes disponibles … le Bachelor, l’Ile de la Tentation ou encore le Dr Mamour suffisent à nous combler de joie. De petits riens, je vous disais.
Tout cela arrosé de petites bulles et de quelques amuse-gueules allégés, toujours, et hop, le tour est joué. De plus, les filles avant leur soirée, elles savent s’organiser. Tout est prévu à l’avance, qui invite, qui fournit la nourriture et qui fournit la boisson. Pas de pertes de temps inutile, on peut profiter sereinement de la soirée.
Comme les filles sont capables de faire plein de choses en même temps, elles se racontent pour le 19ème fois l’e-mail reçu d’un bellâtre convoité, le sms du « one night stand » pour convenir du prochain 5 à 7 … tout en regardant l’émission et en se mettant du vernis sur les ongles des doigts de pieds ! Pas besoin de chichis, le lendemain on passe à autre chose.

Et là où les filles sont déjà entrain d’organiser leur prochaine soirée, les mollets poilus sont encore à disserter sur les performances du poker de la veille ou du match de foot.

Alors les garçons, vous avez quelque chose à dire ?

Les tribulations d’Angélique
[url=http://angie.bleublog.ch]angie.bleublog.ch[/url]

#étranges #complexes #copains #copines #filles #garçons #soirée #tv
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser