cuisine

Crevettes Flambées au Pastis et Mayo légère au citron

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

Toutes les semaines, la talentueuse Johanna Kaufman nous livrera trucs et astuces pour cuisiner « comme maman » et arrêter de s’enfuir devant les fourneaux ! Grâce à ses délicieuses recettes, à vous les bons petits plats, les jalousies des copines et les compliments du chéri.
Son truc à elle : « donner envie aux gens de passer à la casserole, de dérider et de mouiller leur tablier ».



Ce soir, c’est THE night. Il va y avoir du sport (compète de copines aux fourneaux), alors vous avez décidé de mettre le feu, et pas qu’un peu. Pas question de cuisiner sobre : ça va décapsuler du fouet et vrombir de la bouteille. Vous allez leur offrir une nuit d’ivresse et de vapeurs, elles vont vous soûler pour savoir d’où vous viennent vos nouveaux talents et vous allez finir par remporter le pompon.
Vous rentrerez chez vous en titubant, avec gloire et beauté, et puis vous rejoindrez amour sur le canapé et vous lui conterez vos exploits pendant la troisième mi-temps de « 100% foot ». Vous vous endormirez en trois secondes comme une royale escalope aplatie à gros coups d’émotions, et vous passerez une bonne grosse nuit de princesse, logiquement méritée par la queen de la poêle que vous êtes, pour toujours et à jamais.

Préparation :

Pour 4 à 6 personnes
30 min de tambouille
5 min de cuisson

Ingrédients :

1 kg de crevettes cuites (congelées, c’est super moins cher)
1 rasade de pastis (environ 2 cuillères à soupe)
10 g de beurre

Pour la mayo :

  • 2 oeufs (2 jaunes et 1 blanc)
  • 1 c. à café de moutarde de Dijon
  • environ 20 cl d’huile d’arachide
  • 1 citron
  • 1 c. à soupe de ciboulette ciselée
  • sel et poivre
  • Avant toute chose, n’oubliez pas de faire décongeler vos crevettes et de sortir les ingrédients de la mayo du frigo pour qu’ils soient tous à température ambiante (sinon, c’est no way, et autant déclarer forfait).
    Et c’est parti pour le show : vous êtes sexy, puer la crevette ça vous fait pas peur, et vous n’avez aucun mal à décortiquer ces roses demoiselles, fraîche et pimpante comme une fleur, sans gants Mappa ni masque à oxygène. En plus, vous prenez soin de ne pas leur enlever leur queue, parce que vous savez bien que ce sera à fond plus esthétique pour les mirettes et super plus pratique pour la dégustation.

    Quand elles sont toutes presque nues, vous abandonnez vos crustacettes quelques minutes le temps de dégainer votre mayo.Vous mettez les deux jaunes dans un saladier, et l’un des deux blancs dans un autre (le second peut valser à la poubelle).Vous empoignez votre fouet d’une main ferme et convaincante (la première mayo, ça fout toujours une peur bleue).
    Vous commencez par délayer les jaunes, la moutarde, le sel, le poivre et un filet de citron (pas trop) en fouettant gaiement.Vous ajoutez ensuite l’huile d’arachide en tout petit filet, en n’arrêtant jamais de fouetter.

    Normalement, si vous suivez ces instructions, tout se passe hyper bien et votre mayo prend.
    Dès que ça le fait, vous ajoutez le reste du jus de citron et la ciboulette, et vous corrigez l’assaisonnement.
    Comme c’est quand même super lourdeau, la mayo, pour la fille douce et légère que vous êtes, vous avez la délicieuse idée de l’alléger en battant votre blanc d’œuf en neige et en l’incorporant délicatement (en remuant à la cuillère en bois de haut en bas) à la mayo.

    Comme vous êtes devenue pro, vous appelez ça une « mousseline », vous la couvrez et vous la laissez au frigo jusqu’au moment de la servir.Avant de manger, vous faites fondre le beurre dans une poêle, vous y faites revenir les crevettes, vous versez le pastis dessus, et vous faites flamber d’un coup d’allumette (attention à vos jolis yeux de lady dî …ne bientôt).
    Vous servez vite et vous savourez doucement.

    Par Johanna Kaufmann
    Pour plus de recettes, foncez sur son blog : jesuispasunecourge.typepad.fr et sur le www.jesuispasunecourge.com

    #corps #crevettes #cuisine #forme #légère #plaisir #recettes #santé
    Commentaires (0)
    ou pour écrire un commentaire
    ces articles peuvent m'intéresser