love

Comment repérer le bon cet été ?

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2009

Ça y est les nanas, on entre dans la période où les flirts se multiplient, et les amours de vacances aussi. Il y a des mecs qu’on aimerait garder plus qu’une nuit, mais on ne doit pas se voiler la face : trouver le grand amour pendant le « summertime », ce n’est pas gagné ! On […]

Ça y est les nanas, on entre dans la période où les flirts se multiplient, et les amours de vacances aussi. Il y a des mecs qu’on aimerait garder plus qu’une nuit, mais on ne doit pas se voiler la face : trouver le grand amour pendant le « summertime », ce n’est pas gagné ! On tombe facilement sur des brancheurs, des collectionneurs, et même des possessifs, radins, et j’en passe. Alors comment détecter lequel est le bon, avec qui on pourra partager nos vacances ou plus ?
LE COLLECTIONNEUR
Pourquoi on se laisse amadouer ? Il est classe, beau gosse, et surtout, il sait parler aux femmes. Il sait quel compliment nous faire pour attirer notre attention, y’a pas à dire, il sait y faire ! Du regard au paiement de l’addition, il est irréprochable.
Comment le dépister ? Son téléphone sonne sans arrêt. Il a beau avoir sa main autour de notre taille, il porte de grosses lunettes noires pour cacher son regard qui se balade sur tout ce qui bouge. Et le pire, il nous appelle par le prénom de sa dernière conquête.
LE FRIMEUR
Pourquoi on se laisse amadouer ? Il est sûr de lui, et généralement, il en a les moyens. Comme il sait qu’il est beau, s’il reste avec nous, c’est qu’il nous trouve surement très belle, parce que son égo surdimensionné ne lui permettrait pas de sortir avec un boudin. Alors du coup, avec lui, notre égo augmente aussi, et en été, ce n’est pas négligeable, quand on sait qu’on dévoile tout son corps en maillot !
Comment le dépister ? Dès qu’il croise un miroir, il s’y scotche, et c’est impossible de le faire avancer. Il a une démarche de cow-boy, ne rigole que de ses blagues et il ne parle que de lui. Même quand on parle de notre chat malade, il détourne la conversation avec un « oui, ça lui rappelle quand il avait eu une angine.. ». Le frimeur ne dit jamais « je », il parle de lui à la 3ème personnes, comme Alain Delon.
LE TIMIDE
Pourquoi on se laisse amadouer ? .Il parle peu, et nous écoute beaucoup. Par contre, par texto, il se livre beaucoup, et il est vraiment trop chou !
Comment le dépister ? Il n’arrive jamais à nous regarder dans les yeux plus d’une seconde. Quand on le présente à nos amis, tout le monde le prend pour un autiste. Il sourit de temps en temps, mais tout le monde prend sa timidité pour un orgueil prédominant, parce qu’il ne se mélange pas.
LE MENTEUR Pourquoi on se laisse amadouer ? Il nous fait rêver avec son yacht, ses voyages à Miami, et son métier de trader. Sa vie est parfaite, il connait toutes les stars et avec lui, on ne s’ennuie vraiment pas ! On espère même qu’il nous présente Cristiano Ronaldo…
Comment le dépister ? Un jour, il nous dit qu’il a passé les vacances dernières avec Paris Hilton, le lendemain il nous dit qu’il n’aimerait pas connaitre cette bimbo écervelée. Il se contredit tout le temps, et on l’entend même répondre au téléphone en disant « Oui, c’est Marc », alors qu’il nous a dit qu’il s’appelait Rémy.
LE RADIN
Pourquoi on se laisse amadouer ? On l’imagine simple, pas superficiel. Il faut dire qu’il se contente facilement d’un kebab, et aime les petites choses de la vie. Les strass et les paillettes, très peu pour lui.
Comment le dépister ? Notre premier rendez-vous se résume à un milkshake chez Mac Do. La première fois, il paye, pour faire illusion. Le reste du temps, il part aux toilettes quand le serveur se pointe avec l’addition, oublie le code de sa carte bleue, ou sort la calculette pour compter combien coute notre coca light et son café, histoire de faire moit’ moit.
LE POT DE COLLE
Pourquoi on se laisse amadouer ? Au début, on le trouve très attentionné, très présent, et on adore ça. Il nous envoie des petits textos le soirs pour s’assurer qu’on est bien dans notre lit et nous souhaite une bonne nuit. Dès qu’il va quelque part, il nous rend des comptes, nous explique sa vie en détail.
Comment le dépister ? Notre téléphone sonne sans arrêt, tellement qu’on a jeté notre chargeur dans la mer pour avoir un peu la paix. Du coup, toutes nos copines sont en alerte, il les a harcelées à toutes, et dès qu’elles nous voient, elles hurlent un « TU ES VIVAAAANTE !!! » en pleurant.
LE BON
Pourquoi on se laisse amadouer ? Il est parfait. Il nous fait rire, il est protecteur, gentil, attentionné, nous laisse la place sous le parasol pendant que lui crame au soleil. Il est présent mais pas trop, juste ce qu’il faut pour qu’il ait le temps de nous manquer un peu.
Comment le dépister ? Il s’appelle généralement Kyle, Nathan, Lucas ou Chuck. Si on veut le rencontrer, on doit se brancher sur Kyle XY, Les Frères Scott ou Gossip Girl. Et là, on vivra le rêve avec lui, même si on devra peut-être le partager avec Jessi, Haley, Peyton ou Blair.

Par Sonia Carrère

#été #ami #amour #copain #couple #homme #love #mec #petit #relation #sexe
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser