question d'une lectrice

Je suis amoureuse, mais il ne donne plus de nouvelles. Dois-je insister ou l’oublier ?

Marre, 24 ans

Voila, tout a commencé début juin, un gars est venu me parler, car un ami à lui que je connais m’avait dit qu’il était interessé par moi. 1mois a passé, il est parti en vacances, est revenu, nous nous parlions tous les soirs, voir tous les après-midi et tous les matins sans exception. Il disait qu’il m’aimait, que j’étais la plus parfaite, il n’arretait pas de me faire des compliments. Vers fin juillet, je le voyais pour la deuxieme fois, je n’étais pas très à l’aise avec lui mais je suis comme ça. Je ne suis pas à l’aise avec les garçons qui me plaisent, je n’ai rien à dire à chaque fois. J’avoue qu’à chaque fois qu’il tentait une petite approche, je faisais tout chavirer. On se quittait en toute amitié. Le soir, pas de messages, rien. Je commençais à m’inquiéter, je décidais alors de laisser ma fierté de coté et je lui envoyais alors un texto. Il commença alors à me faire des reproches, me disant que j’étais bizarre avec lui, que je ne lui avais pas trop parlé, que je n’étais pas venue vers lui. La semaine d’après, je le revoyais. Je redoutais la façon dont ça allait se passer entre nous, mais je nous voyais déjà complices, dans les bras l’un de l’autre, restant tous les deux. Le fameux jour arriva, rien ne se passa comme je l’avais imaginé. Il ne m’a pas vraiment calculé, même si c’est vrai que nous rigolions ensembles, mais plutot comme des « potes », rien de plus. Il n’est pas venu vers moi une seule fois. A la fin de la journée, nous rentrions chez nous. Le soir, pas de textos. Je ne souhaitais pas me rabaisser encore une fois et decidais alors d’attendre. Je n’arrivais même pas à dormir, je me reveillais toutes les heures en regardant mon portable, pour voir si il avait pensé à moi dans la soirée. Le lendemain, toujours rien. Je décidais alors une nouvelle fois de laisser ma fierté de coté, et de lui envoyer un message, où je lui disais que certes, je savais qu’il ne souhaitait pas me parler mais que moi j’en avais besoin. J’étais vraiment perdue, car dans tout ça, je ne l’ai pas dit jusque là, mais oui, je suis attachée à lui, je ne pense qu’à lui. Quelques minutes plus tard, il me répondait un simple « pourquoi faire » juste incompréhensible. Depuis plus rien. Il me manque, c’est horrible. Je m’en veux. Je m’en veux d’avoir eu ce comportement lorsque je l’ai vu. La seule chose qu’il voulait c’était moi, rien d’autre et j’ai tout gaché une fois de plus. Je ne veux pas retourner vers lui, il va surement penser que je l’harcèle, alors j’attends. J’attends désespérément un message de lui. Dès que j’entends mon portable vibrer, j’ai le coeur qui palpite, j’imagine son nom en train de s’afficher sur l’écran de mon téléphone. Mais à chaque fois c’est une nouvelle déception, ce n’est jamais lui.
J’aimerais que vous me donniez des conseils, que pensez vous qu’il faut que je fasse ? Dois je retourner lui parler? Ou bien laisser tomber ? Que dois je faire pour être plus proche des garçons en général ? Merci pour votre réponse, les filles !

réponse de l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Chère Marre,


Tu peux en effet, lui proposer de vous voir tous les deux seuls à seuls. Lui expliquer que votre relation actuelle a été biaisée par ta gêne lors de votre première rencontre. Raconte lui alors ce qu'il s'est passé en toi, ta timidité, ta gêne, ta peur de ne pas plaire ... Explique lui que ton insécurité psychique est la raison pour laquelle tu as été distante, mais que tu ne souhaitais pas les conséquences de cette rencontre. Tu as généré chez lui un sentiment de rejet, alors que c'est ce que tu craignais ressentir.


Ce qui compte c'est que désormais vous puissiez vous parler vrai, sans faire semblant, sans penser à l'image que vous pouvez avoir en faisant ceci ou cela. Que votre rencontre soit authentique.



N'hésites pas à prendre les devants, tu n'es pas obligée de rester en retrait dans ta douleur.


Bien à toi

Zoé Piveteau



focus sur l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Psychologue clinicienne Adresse du cabinet : 20 rue Fénelon, 92120 Montrouge - France

#échange #amour #conseil #couple #dialogue #garçon #relation #témoignage #timidité

Commentaires des nanas (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser