consommation

Revendre, troquer, louer ses cadeaux, le bon plan d’après-fêtes

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

Cela fait plusieurs années que l’on en parle, mais cette année le phénomène devrait prendre une ampleur inédite : la revente, l’échange ou la location des cadeaux reçus à Noël ou pendant les fêtes. On a tous reçu, un jour ou l’autre, un cadeau qui finit dans une armoire faute de nous plaire véritablement. Première […]

Cela fait plusieurs années que l’on en parle, mais cette année le phénomène devrait prendre une ampleur inédite : la revente, l’échange ou la location des cadeaux reçus à Noël ou pendant les fêtes. On a tous reçu, un jour ou l’autre, un cadeau qui finit dans une armoire faute de nous plaire véritablement.

Première solution, l’échangePlus sérieusement, il est fréquent que le parfum, le jouet, la BD ou le DVD reçu en cadeau ne convienne pas à 100% ou qu’on l’ait déjà. Les membres de digitroc utilisent le site d’échange pour recycler leurs cadeaux. Marc, 22 ans : « Déjà en 2007, je me suis servi de digitroc pour échanger les films qu’on m’avait offerts. J’avais déjà vu Aviator alors, je l’ai regardé une nouvelle fois, puis je l’ai mis dans ma liste d’échange sur digitroc : en échange, j’ai reçu Gladiator, que j’avais envie d’ajouter à ma DVDthèque. »
Deuxième solution, la revente Et puis, il y a les cadeaux dont on a épuisé les joies et que l’on peut revendre : typiquement, un livre ou un jeu vidéo, une fois utilisé peuvent être échangés sur les sites d’occasion, ce qui n’est plus du tout anecdotique. Témoignages de membres de consoGlobe : Stephen, 28 ans : « Je ne devrais pas le dire mais la boite de savons parfumés offerts par les cousines, c’est vraiment pas mon truc. Alors pour moi c’est pas difficile, j’ai pris directement la direction du site d’occasion : j’en tirerai bien quelques euros. »
La location, la nouvelle manière de rentabiliser ses cadeauxIl y a également deux autres possibilités de remettre les cadeaux dans le circuit : le don et la location. La location entre particuliers est une manière astucieuse de rentabiliser un objet, un cadeau dont on a peu usage ou qu’on n’a pas (encore ?) revendu. Marise, 20 ans : « J’ai offert une boîte d’outils à mon ami pour Noël. Il aime bricoler mais bon, il ne s’en sert pas tous les jours ni tous les week ends. Alors il a déposé une annonce sur consoloc.com. Dans la semaine qui a suivi, une personne de notre quartier l’a contacté pour la lui louer pendant un week end. Il me dit qu’avec mon cadeau, il se fait une cagnotte. »
En dernier ressort, donnez vos cadeaux
Si vous n’avez pas envie de prendre le temps de revendre, échanger ou louer, et que les cadeaux traînent à la rubrique « Je ne m’en sers jamais », ne les jetez surtout pas ! Faîtes plutôt un heureux.Le site [url=http://www.consorecup.com]consoRecup.com[/url] est spécialisé dans le don des objets de toutes sortes, même les choses les plus incroyables : sur ce site, se débarrasser de quelque chose est synonyme de faire un heureux. Hélène, 25 ans : « Je suis étudiante à Paris et ai utilisé consorecup pour meubler mon studio d’une armoire et d’un canapé lit. Après les fêtes, j’y ai trouvé de la déco pour compléter : une lampe donnée par une personne dans mon arrondissement et une deux coussins donnés par un couple qui déménageait. Tout ça pour zéro euro à la seule condition de se déplacer pour aller les chercher. »

Indéniablement, un marché post-fêtes s’est créé sur le web et les plus malins savent en profiter pour faire de bonnes affaires, se faisant vraiment plaisir en recyclant leurs cadeaux.

#échange #cadeaux #consommation #fêtes #location #Noël #revente
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser