cinéma

RDV ciné : 3 Days to kill et Fiston

Ecrit par Coline Maisel
le 19 mars 2014

Chaque semaine, Coline Maisel, cinéphile et jeune productrice de cinéma, nous fait sa revue de presse ciné. Aujourd'hui, elle nous donne son avis sur 3 Days to Kill et Fiston, tant attendu par les fans de Kev Adams.

  • « 3 Days to kill », réalisé par McG

Avec Kevin Costner, Amber Head, Hailee Steinfeld…

Synopsis :

Atteint d’une maladie incurable, Ethan Renner quitte la CIA pour se rapprocher de sa fille Zooey. Bien décidé à jouer les pères modèles, il se heurte vite à l’indiscipline de l’adolescente. Alors, quand on lui propose un traitement miracle contre une dernière mission, il est prêt à tout risquer pour rattraper le temps perdu.

Mon avis

J’avoue que généralement, ce n’est pas du tout le genre de films qui m’attire : des voitures qui brûlent, des méchants qui sautent dans la Seine, des courses poursuites etc. Mais comme je ne m’attendais à rien, j’ai été agréablement surprise. Le film repose intégralement sur les épaules de Kevin Costner qui est très crédible dans son rôle d’agent de la CIA mais également, et c’est là la force du film, en tant que père un peu dépassé par sa fille capricieuse.

Petit bémol auquel il fallait s’attendre : comme le film est tourné dans la capitale, on a droit à une carte postale un plan sur deux.

Amber Heard, qui tient un second rôle, est uniquement là pour son sex-appeal et pour répondre au critère fantasmatique de l’espionne-blonde-avec-du-rouge-à lèvres-en-talons-même-quand-elle-court.

Vous passerez un bon moment si vous avez envie de vous détendre après une longue journée de travail et que vous avez plus trop la tête à réfléchir !

  • « Fiston », réalisé par Pascal Bourdiaux

Avec Kev Adams et Franck Dubosc…

Synopsis :

Un adolescent qui a un peu de mal en ce qui concerne la séduction, va demander de l’aide pour séduire la fille de ses rêves à un homme qui a séduit sa mère, des années auparavant.

Mon avis

Il existe peu de comédies françaises qui sont vraiment réussies et qu’on n’oublie pas le lendemain. Malheureusement, celle-ci n’est pas l’une d’entre elles…

« L’Arnacoeur » ou encore « 20 ans d’écart » avaient fait l’unanimité grâce à un scénario original et de bons acteurs.

Dans ce film, les clichés sont beaucoup trop présents : les ralentis obligatoires sur la démarche de la fille à séduire, la mâchoire du garçon qui se décroche…

Kev Adams est encore une fois cantonné au rôle du « djeun’s » qui fait rire les moins de 18 ans en parlant « verlan ». Mais pourtant, il fait le job et nous décroche quelques sourires par l’humour qu’on lui connaît.

C’est la première fois qu’on retrouve Franck Dubosc dans le rôle d’un « sage », d’un père spirituel. Pas sur que ça soit son rôle de prédilection !

Il faut quand même le souligner, le film se termine mieux qu’il ne commence. En tous cas, d’une autre manière que celle qu’on croyait cousue de fil blanc.

Autres sorties ciné à ne pas louper  :

  • « Her » de Spike Jonze.
  • « Situation amoureuse : c’est compliqué » de Manu Payet et Rodolphe Lauga.
  • « How I live now » de Kevin Macdonald.
  • « The Canyons » de Paul Schrader.
#3 Days to kill #Amber Heard #Cinéma #film #Franck Dubosc #Fston #Kev Adams
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser