peinture

5 raisons de voir l’Expo Niki de Saint Phalle

Ecrit par Marie TERRY
le 20 novembre 2014

Si vous passez par Paris ou si vous habitez Paris, impossible de ne pas se précipiter pour aller voir cette expo.
Déjà, si Niki de Saint Phalle était encore vivante (1930-2002), elle aurait été ma "nana" du mois car elle est l'artiste qui parle des Nanas, qui les peint dans des oeuvres démesurées, qui est une figure du féminisme avec toute l'actu autour, avec le nouveau féminisme, version pop porté par des stars justement américaines, elle qui est mi française, mi américaine. Bref, une sacré nana bien ancrée dans la vie même si son oeuvre va à une période, mourrir sous des tirs. On cherche à comprendre son parcours. L'Expo apporte des réponses et cela vaut bien 5 bonnes raisons de voir cette Expo majeure.

1re Raison: Niki de Saint Phalle parle de Nanas 

On ne pouvait pas passer à côté de cette artiste qui parle de Nanas, figures féministes pleines de couleurs aux formes voluptueuses. ». En 1965 émergent les premières Nanas. Elles portent les prénoms de ses amies et proches. Faites d’abord de papier collé et de laine, puis de résine, les Nanas sont le prolongement des déesses fécondes et des Accouchements. A la fois joyeuses et puissantes, les Nanas sont le manifeste d’un monde nouveau dans lequel la femme détiendrait le pouvoir car elles donnent la vie.

Femmes libérées, fières, modernes, exubérantes décomplexées, c'est bien les nanas actuelles auxquelles on essaye toutes de tendre? 

Expo Niki de Saint Phalle nana
Il faut essayer d' égayer la vie, c' est bien notre rôle à nous les femmes. Ces femmes qui mettent au monde… je ne peux pas m’empêcher de penser qu’elles pourraient faire un monde dans lequel, je serais heureuse de vivre. Dit-elle.

2e Raison: Niki de Saint Phalle est actuelle 

Née en 1930, 20 ans dans les années 50, elle n'a pas le faciès des femmes  » de l'époque « , souvent représentées en ménagères, fichu et tablier compris.
Son visage et son look sont très actuels. Elle pourrait être de notre époque avec son petit carré très mode.

Niki de Saint Phalle atelier expo
D' une  part, elle a déjà compris l'impact des médias, avec des déclarations devant les caméras. Elle est à l'aise et utilise les médias comme vecteur de ses discours. 
Niki de Saint Phalle assène d’interviews en portraits télévisés. Un coup de poing à la face du monde de l’art et du monde tout court. “La folie des grandeurs des femmes, la femme dans le monde d’aujourd’hui, la femme au pouvoir”, voilà ses sujets, voilà ce qu’elle explique en 1965 sur l’ORTF, dans L' émission féministe de renom de l'année.

D'autre part, elle a compris qu'on pouvait prendre son destin en mains, faire plusieurs choses, des choses qu' on aime. Et cette volonté est très avant- gardiste pour l'époque. Autodidacte, elle a commencé sa carrière comme mannequin à l'âge de 18 ans pour les magazines « Vogue », « Life » et « Elle ».

Niki de Saint Phalle mannequin ELLE

Jeune femme, elle écrivait des poèmes et des pièces de théâtre, elle dessinait aussi. Mais elle voulait être actrice. Elle sera mannequin ! Et la suite, on la connait .plasticienne, peintre, sculpteur.

3e Raison: Niki de Saint Phalle est une féministe 

Son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité.

Elle s' interroge sur le rôle de la femme dans la société. Elle aurait évidemment encore sa place aujourd'hui dans le féminisme des années 2014, qui voit des manifestations de toute part, servies par des évènements décalés comme le dernier défilé Chanel, et ses pancartes « He For She « et par des prises de parole ou de position. 
Comme le célèbre « Je suis féministe « d' Emma Watson, à L'ONU, ou les lettres « Feminist  » projetés lors des concerts de Beyoncé, et Taylor Swift et Miley Cirus qui clame carrément avec sa démesure: Je me considère comme l'une des plus grandes féministes au monde parce que je n'ai peur de rien. Elle aurait peut être eu de la concurrence avec Niki de Saint Phalle qui a aussi un caractère bien trempé, de l’audace à revendre car elle confesse : « J’ai décidé très tôt d’être une héroïne. Qui serais-je ? George Sand, Jeanne d’Arc ? Napoléon en jupons ? L’important c’est que ce fut difficile, grand, excitant.

4e Raison: Niki de Saint Phalle, porte parole des enfances bafouées 

Elle dénonce le viol de son père à l'âge de 11 ans, qu'elle représente dans un  cercueil, c'est dire.
Sa Mère? Pas d’élans de tendresse, seulement des principes de discipline, la morale catho
Mère dévorante. Père prédateur. Niki ne les épargne pas. Les mères dévorantes sont grotesques et parfois inspirent la terreur.

Niki de Saint de Phalle Mère dévorante père prédateur

Elle venge ainsi par sa peinture toutes les victimes d'inceste.

5e Raison: Niki de Saint Phalle est une grande artiste 

Sa peinture s'est affirmée tout au long des années. N'oublions pas qu'elle n'a aucune formation.
D'abord chaotique, elle va prendre une dimension et ce, dans tous les sens du terme. Elle va proposer pléthore d'oeuvres, de formats différents, mêlant des toiles à des gigantesques installations comme  Le Jardin des Tarots à Capalbio en Toscane, ou devant le Centre Pompidou, à Paris.

Niki de Saint Phalle jardin des Tarots

Preuve s’il en fallait que Niki de Saint Phalle est une artiste-messager, un porte-voix pour toute une génération d’artistes femmes. Elle s'impose comme la première grande artiste féministe du XXe siècle. Alors, cette Expo a un goùt de modernisme et s'impose comme une Expo majeure de cette fin d'année.

A voir sans faute.

Infos pratiques: Expo au Grand Palais jusqu'au 2 février 2015

Pour celles qui voudraient profiter d'une pièce de théâtre sur le thème du féminisme, drôle et sans prise de tête, allez voir « Et pendant ce temps, Simone veille. » au théatre Comédie Bastille, jusqu'au 3 janvier. 

#expo #féministe #Grand Palais #Niki de Saint Phalle #peinture
Commentaires (2)
  1. dindonno

    Excusez-moi… mais… BEURK….!!!!

  2. lalotte

    Les petites bottines noires à talons plexiglas sont canons, pour le reste je suis un peu plus sceptique…

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser