folk

Pour ou contre le style folk ?

Ecrit par Elodie Cohen Solal
le 11 janvier 2011

Imprimés cachemire, broderies faites à la main, fleurs gipsy … la tendance est bobo-folk-chic cet hiver. Le look adopté au lycée par nos parents revient cette saison avec au programme du marron, du camel, du rouge, des imprimés, de la fourrure, des plumes, du velours, et des carreaux ! Plus tendances que jamais, ce sont […]

Imprimés cachemire, broderies faites à la main, fleurs gipsy … la tendance est bobo-folk-chic cet hiver. Le look adopté au lycée par nos parents revient cette saison avec au programme du marron, du camel, du rouge, des imprimés, de la fourrure, des plumes, du velours, et des carreaux ! Plus tendances que jamais, ce sont les couleurs et les matières de la saison qu’il faut mixer intelligemment pour un style folk réussi.

Initialement vu lors des collections automne-hiver 2008-2009, ça fait déjà quelques temps que la tendance a prit. A l’époque, c’est le style Pocahontas qui a séduit, pour son côté à la fois chic et chaleureux, avec les franges, les couleurs chaudes, les bottes cavalières et les tissus imprimés. Aujourd’hui, la belle indienne est toujours « in ». Les imprimés navajo et aztèques se sont invités dans les vestiaires des fashionnistas : sur les ponchos, les robes bordées de frises, et les pulls avec leurs patchworks de motifs géométriques.  On s’imprègne de la culture amérindienne.

Collection « Folk-Chic » – Twenty Seven names

Néanmoins cette saison, la tendance se veut plus bohème, plus folk, les seventies inspirent, et les modeuses s’y sont laissées prendre. Mais la culture indienne laisse malgré tout sa marque : des franges, des plumes, du macramé, des jeans bootcut (évasés en bas), des imprimés cachemires et des robes longues, très longues. Le style se rapproche du genre tzigane, attention donc à ne pas tomber dans le look gitan ! 

Vu sur les podiums, le style folk fait rêver, on se dit que l’on veut exactement la même tenue, parce que c’est juste trop frais ! Ou alors on déprime en se disant que l’on ne pourra jamais porter une telle chose, parce que l’on n’a absolument pas le physique pour… Seulement, on n’oublie pas qu’à la base, les tenues portées par les mannequins n’ont pas vraiment été crées pour être portées en ville, mais plus pour créer un effet et faire sensation. Ce n’est pas un guide mode, c’est un style qui se démarque de ce que l’on voit tous les jours ; les créateurs insistent sur les tendances qui feront les saisons prochaines et pour ça, ils mettent la dose.


Défilé Sonia Rykiel

La mode est à l’image des femmes de l’époque Woodstock : libres et insouciantes. On retrouve cette liberté dans des pièces amples et confortables, au style naturel et décontracté, mais qui n’en reste pas moins élégant, pour un effet hippie chic. On mise sur des pièces comme les bottes plates, les robes/jupes longues colorées et imprimées, les capes/gilets en fausse fourrure, le maxi jupon, le foulard XXL, les carreaux, le daim, le jean, et on n’hésite pas à mixer les imprimés (on fait attention à ce qu’ils aient au moins une couleur en commun). On craque aussi pour les boots aux semelles en gomme et parées de fourrures, ou en daim coloré. 

Besace en cuir et sandales colorée sur le site d’Asos.

Mais attention, qui dit style folk, ne dit pas panoplie complète de Laura Ingalls dans « La Petite maison dans la prairie » ni de ses copines indiennes ! On évite le ridicule, et donc on bannit le total look, qui nous donnera un air vieillot plus qu’autre chose. On fait très attention aux matières que l’on porte – elles doivent être fines -, que l’on n’ait pas l’air d’avoir déniché ses vêtements à la braderie du coin.

On adapte la tendance à ses goûts, tout en associant intelligemment des pièces style folk-bohème à des pièces plus basiques, histoire d’adoucir le ton et de ne pas faire mal aux yeux avec un trop plein d’imprimés, ou de fourrure par exemple. 

Passé 40 ans, on évite ce style, à la limite on s’autorise à porter une pièce, mais pas plus. On s’en abstient aussi pour aller travailler, le style folk ne peut pas se porter partout. C’est pas un défilé de mode, donc si on est banquière, attachée de presse, ou encore boulangère, on oublie !

Bonne idée la robe imprimée folk avec de la maille et un ceinture. (Promod)

Autrement dit, on s’autorise le folk oui, mais à petite dose. Adoptez le total look, et à coup sûr, vous ne ressemblerez à rien ! Nuancez le style avec des pièces de tous les jours comme le slim noir, le jean, les boots ou encore la veste en jean. Révélez la baba qui en vous !

Par Elodie Cohen Solal

#baba #bobo #bohème #chic #fashion #folk #hippie #look #tendance
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser