mode

Match mode : Minimal VS Maximal

Ecrit par Margaux
le 23 novembre 2012

La mode met l’accès sur le minimal cet hiver, pourtant les pièces extra large, avec des volumes improbables et des imprimés voyants ne sont pas pour autant éclipsés.  Alors on ne sait plus vraiment ce qui est « à la mode » ? Disons que les deux tendances se font concurrence. Finalement c’est à nous de choisir […]

La mode met l’accès sur le minimal cet hiver, pourtant les pièces extra large, avec des volumes improbables et des imprimés voyants ne sont pas pour autant éclipsés. 

Alors on ne sait plus vraiment ce qui est « à la mode » ? Disons que les deux tendances se font concurrence. Finalement c’est à nous de choisir celle qui correspond plus à notre personnalité. 

Le match commence, qui remportera la manche ?

La tendance minimale

Des lignes pures, des couleurs très sobres : noir, blanc, beige, marron, gris, bleu marine. Les créateurs qui ont toujours revendiqués ces pièces au tombé parfait : Acne, Marni, Martin Margiela, The Row. 

Les pièces sont élégantes et l’accent est dans la qualité des matières. Ce qui donne des articles souvent plus chers. Ou alors vous achetez de l’entrée de gamme, mais ne portez les articles que très peu de fois… L’idée est de luxe dans son sens initial : pureté et chic. 

Le total look black 

Celui qui tombe à la perfection, avec une maille en laine de très belle qualité qui habille de sobriété et de chic. 

L’inspiration : le blog de Garance Doré.

Le look à adopter : 

Pull Martin Margiela, 610 euros. Escarpin vernis Zara, 25,99 euros. Slim noir Burberry London, 237 euros. 

Le blanc et noir graphique

Un look bicolore sobre et travaillé à la fois. Nul besoin d’accessoires qui alourdissent l’ensemble. 

L’inspiration : défilé Marni automne-hiver 2013

Le look à adopter :

Manteau en laine Sandro, 495 euros. Salomés en daim Repetto, 220 euros. Robe Tara Jarmon, 320 euros. 

La salopette pour le soir

Bien qu’elle soit apparue en version jean dans les champs de maïs, la salopette est plus en vogue que jamais et surtout pour briller en soirée. Version noir et minimale elle est captivante. 

Les inspirations : Salopette de gauche Maje, 229 euros. A droite salopette Zara, 69,95 euros. 

A porter avec : 

Veste tailleur courte chinée Cotélac, 295 euros. Bottines en cuir et talon plexiglas Martin Margiela pour H&M, 249 euros. 

La petite jupe noire

Après la petite robe noire, on adopte la petite jupe noire. Version courte plissée, droite, fuseau, en cuir… le chois est large, mais elle se doit d’être sobre et noire. 

L’inspiration : le blog The Mannequin (version été).

Le look à adopter : 

Marinière classique Petit Bateau, 50 euros. Jupe plissée en similicuir Gat Rimon, 105 euros. Collants plumetis Tabio, 16 euros. Ballerines en cuir Buffalo chez Spartoo, 48,99 euros. 

La tendance maximale 

En parfaite opposition les vêtements sont forts et se font remarquer par leur volume et leurs imprimés criards. Les formes sont larges et le volume est impressionnant, parfois même déstructuré. 

Les créateurs qui revendiquent ce style : Balenciaga, Balmain, Dolce & Gabbana. On découvre des pantalons larges aux imprimés pop ; des chemisiers et pull en maille tricolors et flashy ; des robes en total imprimé baroques (bouquet, brocard, dentelle).  

Le sweat futuriste

Le sweat, pièce maîtresse de cet hiver, fait monter le volume et se pare de dessins futuristes et un peu flashy. 

L’inspiration : défilé Balenciaga automne-hiver 2013

Le look à adopter : 

Sweat Claudie Pierlot, 145 euros. Chemise en coton New Look, 24,99 euros. Derbies vernis ASOS, 44 euros. Slim brut Acne, 150 euros. 

Le pantalon XL imprimé

Version fleuri, pyjama ou carreaux, la pantalon devient fluide et large sur la jambe. Porté avec un pull court et près du corps, il faut sortir les talons hauts pour allonger la silhouette. 

L’inspiration : le blog de Garance Doré

Le look à adopter : 

Chemisier et pantalon Paul & Joe, pantalon 275 euros. Pull en maille torsadée H&M, 19,95 euros. Lowboots talon haut et plateforme Minelli, 129 euros. 

La manteau masculin

Il donne tout de suite l’impression que on a piqué le manteau de son homme. L’idée est bonne, mais on préfère tout de fois la version féminine, histoire de ne pas nager dedans non plus. 

L’inspiration : manteau Martin Margiela pour H&M, 249 euros. 

Le look à adopter : 

Jean délavé en bas Levi’s, 160 euros. Chemise à pois Laurence Doligé, 150 euros. Manteau Masscob, prix sur demande. Baskets Nike, 95 euros. 

Le robe imprimée

Attention nous parlons bien ici d’imprimés voyants : gros bouquets, multicolore, patchwork, imprimés psychédéliques… On voit la vie en baroque. 

L’inspiration : défilé Dolce & Gabbana automne-hiver 2013. 

Le look à adopter : 

Chemise en denim Valentine Gauthier, 135 euros. Pull en maille Rochas, 575 euros. Robe en soir et velours Heimstone, 240 euros. Derbies à boucles en cuir André, 89 euros. 

L’avantage des articles minimales c’est qu’ils restent intemporels et classiques. Comme des bons basiques de marque que l’on peut porter d’année en année sans s’en lasser. Tandis qu’il faut vraiment avoir un coup de coeur fort pour un imprimé, afin d’être sûr de l’aimer et le porter plusieurs saisons. 

Il est primordial de toujours se sentir soi-même dans les vêtements que l’on porte. Alors si vous n’êtes pas une fashion colorista, oubliez les imprimés voyants, restez sur les tonalités sobres. Vous pouvez tenter toutefois les volumes ! 

Si vous avez la sensation d’être une nonne en blanc et noir, adoptez des pièces plus fortes. L’idée est finalement de savoir mixer les deux tendances. Des pièces maximales iront parfaitement avec des articles plus chics et effacés.

Soyez créatives et amusez-vous avec toutes les options qu’offrent ces deux tendances de l’hiver combinées ! 

Par Margaux Rousselot de Saint Céran 

#2012 #2013 #automne #comment #couleur #créateur #défilé #fashion #hiver #idée #imprimé #look #maxi #maximal #mini #minimal #mode #porter #style #tendance #volume
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser