restaurant

Le nouveau concept de resto-épicerie cosy !

Ecrit par Justine Andanson
le 7 février 2012

Les resto-épicerie cosy, le nouveau concept « resto-épicerie » s’exporte dans la capitale et au-delà ! En plus de pouvoir faire vos emplettes de fins gourmets, vous pouvez également déguster sur place. La déco y est charmante, le concept est sympa, peu importe le moment de la journée que vous choisirez pour vous y rendre. En effet, […]

Les resto-épicerie cosy, le nouveau concept « resto-épicerie » s’exporte dans la capitale et au-delà ! En plus de pouvoir faire vos emplettes de fins gourmets, vous pouvez également déguster sur place. La déco y est charmante, le concept est sympa, peu importe le moment de la journée que vous choisirez pour vous y rendre.

En effet, que ce soit pour le café du matin, la pause-déj en speed avec les collègues ou pour une fringale de milieu d’aprèm, l’accueil adorable que vous réserve le staff et l’ambiance cocooning qui y règne ne pourra que vous ravir. DOD: Chez « Dish of the Day« , on veut que vous vous sentiez chez vous, en version « améliorée » en somme. Le « truc en plus »: c’est ouvert jusqu’à 22h, donc, que l’on ait peu de temps ou que l’on veuille flâner quelques heures, tout est permis. Côté produits, il est vrai que l’on peut en trouver un large panel, de l’entrée au dessert. Vous pourrez ainsi déjeuner asiatique, typiquement frenchy, vous désaltérer avec des bières belges difficilement trouvables dans le tout-Paris, (DOD étant une marque d’origine belge), le tout à des prix raisonnables (pour une épicerie fine!). Malgré tout, on vous conseille plutôt tout ce qui est frais et non « tout prêt » car on se rend compte que c’est drôlement salé et pas très goûteux.

On mettra ça sur le compte du fait que « Dish of the day » appartient au groupe Louis Delhaize (Cora, Animalis & co), et finalement, les plats préparés n’ont rien à envier à ceux que l’on aurait pu dénicher en hypermarché. En plus, le réchauffage sur place se fait au micro-ondes… Pour le reste, on valide, ça vaut le coup de tester !

Infos pratiques : Placé sur le quai George Gorse, juste à côté du Métro Marcel Sembat, Boulogne Billancourt (ligne 9).

Envie d’un repas où l’on se sent comme à la campagne, sans bouger de la capitale ? Une bonne idée : Granterroirs. Vous découvrirez ici la richesse des terroirs de nos régions. Ici, le staff a privilégié la qualité et l’authenticité en répertoriant 800 références de produits, tant au coin épicerie qu’au coin cave, le tout à des prix raisonnables et au goût sûr. Sa « sélection soleil », tout droit venue du Sud, est à se damner: tapenades, pistou et basilic ajouteront un peu de chaleur à votre déjeuner . Côté Provence, les confiseries (calissons, nougats & co…) mais également leurs confitures originales sauront ravir les palais les plus pointilleux (reines-claudes au miel et vin blanc sec par exemple, ça change de la fraise ou de l’abricot traditionnel).

Côté plats, le patron propose de grandes salades, selon l’époque de l’année : Magret de canard fumé & noix, roquette et mesclun, Mozza di Buffalo & huile de truffe… Mais également une sélection d’antipastis qui vaut le détour ! Compter 25 euros le menu. On vous laisse tester par vous même.

Infos pratiques : 30, rue de Mirosmenil, Paris 8ème ou dans le 92: 27, rue Carnot à Levallois; ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h.

Notre coup de coeur : Jeanne A, la cuisine du terroir mais chic ! Envie d’un copieux grignotage à des prix corrects dans un des quartiers les plus chouettes de la capitale ? Laissez-vous tenter par le boudin aux pommes, les endives au jambon et autres assiettes de jambon cru, poulet aux pattes noires de Challans, le tout au sein d’un lieu décoré avec charme.

Côté desserts d’antan : financier & tuiles caramélisées, mille-feuille ou tarte Bourdaloue… Miam ! Environ 20 euros le menu, et vous pourrez bien sûr emporter fromages, charcuteries et autres vins de terroirs à la maison, toujours dans le respect de la qualité, version raffinée.

Infos pratiques : Ouvert tous les jours de 11h à 22h30.
42 rue Jean Pierre Timbaud, Paris 11ème.

Par Sophie Masson

#épicerie #branché #chaleureux #cosy #déco #décoration #fashion #ile-de-france #mode #paris #restaurant #resto-épicerie #sorties
Commentaires (1)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser