psychologie

L’étrange pacte des lycéennes américaines enceintes

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juillet 2008

C’est un étonnant fait divers qui vient de propulser la petite ville de Gloucester, Massachusetts, sous les feux des médias internationaux : dix-sept lycéennes âgées de moins de dix-sept ans, scolarisées dans le même établissement, sont toutes tombées enceintes à quelques mois d’intervalle . Cette histoire, révélée le mois dernier par le Time Magazine , a […]

C’est un étonnant fait divers qui vient de propulser la petite ville de Gloucester, Massachusetts, sous les feux des médias internationaux : dix-sept lycéennes âgées de moins de dix-sept ans, scolarisées dans le même établissement, sont toutes tombées enceintes à quelques mois d’intervalle . Cette histoire, révélée le mois dernier par le Time Magazine , a véritablement secoué tous les Etats-Unis.
Il faut dire que cette surprenante série de grossesses précoces au sein d’une même communauté ne serait pas le fruit du hasard mais celui d’un étrange pacte que les futures mamans auraient passé entre elles : elles auraient en effet décidé de toutes faire un bébé en même temps et d’élever leurs enfants toutes ensemble dans une grande maison ! Quant aux pères, ils auraient simplement servi de géniteurs et ne tiendraient aucune place dans leur avenir et celui de leurs bébés. Les filles se refusent d’ailleurs à révéler leurs noms, d’autant plus qu’elles ont moins de dix-huit ans et que certains des pères étant majeurs, ils pourraient être poursuivis pour détournement de mineure.
Les intéressées nient cependant avoir scellé le moindre pacte et crient à la coïncidence, en prétendant de surcroît que l’idée de créer une sorte de communauté matriarcale ne leur est venue qu’après qu’elles se soient toutes retrouvées enceintes. Sauf que le fait que les infirmières scolaires du lycée de Gloucester ont témoigné avoir distribué plus d’une centaine de tests de grossesse aux quelques mêmes élèves qui venaient sans cesse leur en réclamer (certaines étant visiblement déçues lorsqu’il s’avérait négatif) tendrait à prouver que ces filles ont bel et bien programmé leur grossesse.
On peut dès lors se demander ce qu’il a bien pu leur passer par la tête, ce qui a bien les pousser à devenir volontairement mères aussi jeunes…Tout le monde y va de son explication : les stars hollywoodiennes comme Angelina Jolie qui donnent de la grossesse une image cool et glamour ; le film Juno , un des phénomènes cinématographique de l’année, qui traite avec humour de la grossesse non désirée d’une adolescente ; ou bien plus simplement, un immense besoin de l’affection qu’elles ne trouvent pas dans leur famille, d’où cette idée de s’en créer une bien à elles. Mais en vérité, seules les futures mamans connaissent leurs véritables motivations qu’elles ne sont apparemment pas prêtes à révéler. Le mystère des lycéennes américaines enceintes reste donc entier .

Par Caroline Salvetti

#américaine #enceinte #grossesse #lycéennes #motivations #psychologie
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser