Lecture

Interview avec Anne Thoumieux, auteure de « J’arrête le plastique… et vous ? »

Ecrit par Victoria Trucs de Nana
le 28 mai 2019

Chez Trucs de Nana, on essaie d’être écolos et on se mobilise contre le plastique : si vous me suivez sur Instagram vous savez que je tente de passer au zéro déchet au maximum. Et ça tombe bien car mon amie Anne thoumieux vient de sortir le livre «J’arrête le plastique», juste à temps pour le #noplasticchallenge qui commence aujourd’hui, et jusqu’au 5 juin. Êtes-vous prêts à tenter l’expérience ?

Pensé comme un mix entre une enquête avec de nombreuses explications, des interviews et des explications d’experts, et un guide pratique recensant toutes les alternatives au vilain matériau qui ne meurt jamais, « J’arrête le plastique » offre une perspective à 360° sur la question, pour réduire sa consommation de plastique de la maison au bureau en passant par chaque aspect de la vie de tous les jours.

Car le plastique est vraiment partout ! Et cette année encore, lAssociation No Plastic in My Sea vous aide également à passer en mode à plastique avec son #noplasticchallenge notamment grâce à des conseils et un questionnaire pour évaluer votre consommation de plastique. Anne Thoumieux nous répond :

TDN Pourquoi réduire sa consommation de plastique ?

« Outre la pollution marine « visible » le plastique se fragmente dans l’eau en de minuscules particules qu’il est impossible de voir, sentir ou … filtrer ! Et les mers en sont pleines…. Ce micro-plastique est ingéré par les organismes marins alors pollués à jamais… Une bonne raison d’arrêter définitivement les pailles et autres emballages plastique à usage unique, entre-autres. »

TDN Au-delà donc de la pollution, il y a aussi le risque sanitaire pour l’homme, expliquez-nous.

« Non seulement on mange ainsi du poisson qui s’est lui-même nourrit de plastique, mais notre nourriture et nos boissons au contact d’emballages plastiques peuvent être contaminées par certains composants qui migrent, notamment quand la nourriture est chauffée dans le contenant. C’est pourquoi il faut par exemple éviter de réchauffer les barquettes industrielles au micro-ondes, et les boissons très chaudes dans des gobelets de qualité médiocre. Une seconde raison de boycotter les machines à café, et d’apporter son mug au bureau ! ».

TDN Quelles sont vos autres idées faciles à mettre en place pour réduire le plastique dans sa vie ?

Selon son engagement et ses préférences, il y a de nombreuses choses très simples :

  • Passer au shampoing solide, aux cotons-tiges en bois ou carton et aux dentifrices solides ou en tubes métalliques.
  • Refuser à jamais les sacs plastiques, quels qu’ils soient (ayez avec vous des sacs réutilisables en coton).
  • Ne plus jamais jeter ses mégots par terre : 1 mégot pollu 500L d’eau qu’il faut ensuite décontaminer.
  • Bannissez les plastiques à usage unique type gobelets et bouteilles.
  • Achetez des yaourts en pots en verre ou faites-les vous-même (recette très facile dans le livre).
  • Excluez les vêtements en synthétique (polyester etc…) car leurs fibres relâchent des microplastiques à chaque lavage en machine : passez au coton, lin…
  • Fabriquez vos détergents ! C’est hyper facile et ça fait autant de sprays de produits jamais rachetés !

Les idées sympas données dans le livre qu’on retient pour le #noplasticchallenge:

  • Organiser un apéro zéro déchet pour épater ses amis (et les convaincre)
  • Acheter une gourde et une paille en Inox et made in France (no China please)
  • Boycotter le supermarché pendant une semaine et aller chez les commerçants
  • Fabriquer une éponge « tawashi » (tuto sur internet)
  • Essayer les cosmétiques solides

Sensibilisez votre entourage et postez vos initiatives sur les réseaux avec #noplasticchallenge et #jarreteleplastique. Suivez le compte @jarreteleplastique pour encore plus d’idées écologiques !

J'arrête le plastique

J’arrête le plastique, Anne Thoumieux, Editions Leduc, 17€

#Anne Thoumieux #ecolo #engagee #lecture #livre #Noplasticchallenge #plastique #pollution
Commentaires (1)
  1. Coco51

    Bonjour. Je participe avec plaisir. Ces gourdes sont très joilies, surtout la rose que j’adore.!! En ces temps de canicule, elles seraient très utiles pour se rafraîchir. J’y crois très fort…..

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser