Lifestyle

5 Raisons d’avoir le voisin idéal

Ecrit par Marie TERRY
le 23 mai 2019

J'ai toujours préféré aux voisins mes voisines. On comprend Renan Luce. Cela marche dans l'autre sens, mais identité des genres, pas de polémique, on englobe tout. De toute façon, c'est bien de la fête des voisins dont on parle. Sur une Initiative personnelle, qui est née en 1999, cette fête est devenue incontournable pour certains et a séduit plus de 9 millions de français. Elle s'exporte même. Nous, on a trouvé 5 bonnes raisons de la fêter et de découvrir ce que un bon voisin peut apporter.

Un voisin festif

C’est toujours sympa d’avoir dispo à coté de chez soi, une personne pour faire la fête. La bonne copine ou le bon copain. Pas besoin de traverser tout Paris (et cela marche pour les autres villes aussi !) pour passer une petite soirée, entre amis; en plus, il n’est même pas obligé de s’appeler Sam. C’est dans cette lignée très festive que se déroule chaque année la Fête des voisins qui aura lieu ce vendredi 24 mai. Alors sortez ballons aux balcons, assiettes dans la courette, et à vous la soirée barbecue ou le pique nique improvisé. Peu importe le choix, il y aura l’ivresse sans risque dans les retours à la maison. Avouez, ballot de ne pas en profiter.

Un voisin solidaire et engagé

C’est même le nom d’une association lancée par Atanase Perifian: Voisins solidaires dont le slogan est simple mais efficace: les bons côtés d’être à côté.

Et cela va au-delà du simple arrosage des fleurs ou du recommandé pris pour éviter l’ aller retour poste, le voisin solidaire s’inscrit dans une vraie démarche d’entraide; il peut changer une ampoule, faire des couses. Il évite de faire appel à un professionnel. Vu que le nombre des personnes seules augmente, que les personnes âgées sont souvent isolées chez elles, on peut toutes et tous avoir besoin d’un petit voisin chez soi. Et on peut toutes être le voisin ou voisine de quelqu’un. C’est une belle manière de renforcer les liens sociaux.

Un voisin écolo

Le voisin peut avoir une véritable mission organisée et reconnue par les pouvoirs publics. Il peut être celui qui va sensibiliser le voisinage à l’importance du tri des emballages, à apprendre ensemble les bonnes pratiques, apporter des réponses à des questions simples: Quel contenant j’utilise?  Ce sont les différents enjeux du nouveau dispositif « Eco-Voisins », lancé lors du Salon des Maires. c’est donc pris très sérieusement au sérieux. N’est pas maitre poubelle qui veut. On choisit le plus compétent.

Un cyber voisin

C’est un voisin qui est au top des nouvelles technologies et qui veut faire profiter de son savoir pour pouvoir aider ses voisins. Il peut être aussi le relais des habitants sur certaines problématiques communes. Il peut aussi aider ses voisins sur des services simples (configurer le téléphone internet, proposer sa connexion ou son ordinateur) et contribuer à l’accès de tous au numérique.
Le voisinage est un vecteur privilégié pour que la culture du numérique soit ouverte et accessible à tous. Une noble idée.

Un voisin communautaire

Et là tout ce qui commence par CO fonctionne. COvoiturage en tête de file, on s’organise pour partir ensemble au travail. COworking, au lieu de chercher un lieu excentré, commençons par demander aux voisins de palier, de lotissement s’il ne veut pas bosser avec nous. COhabitation et pourquoi pas? Au vu de la précarité de chacun, des coûts excessifs des loyers, partageons cuisine et dépendances. Cela peut être aussi un vrai choix de vie. Des jeunes se mettent en cohabitation avec des personnes âgées et chacun y trouve son intérêt.

COéconomie, on partage des repas pour aussi éviter le gaspillage alimentaire. On encourage des commandes groupées, de fooding mais pas que. On l’instaure bien au bureau. Alors on décide: Lundi, pizza à tous les étages pour  la joie du livreur. Certaines enseignes encouragent même contre rémunération, les courses COllaboratives. Toujours dans cette démarche, on va chercher aux magasins de proximité, les paniers cueillettes pour tous. On peut aller plus loin.N’y aurait-il pas une bonne âme qui aurait la main verte et du temps pour faire un jardin partagé qui profiterait à tous?  Toujours dans les économies, on partage des biens de consommation comme une machine à laver le linge. Ceci s’inscrit aussi dans une vraie idée de sauvegarde de la planète.

On assiste à une multitude d’initiatives toutes aussi intéressantes les unes que les autres où les mots clés sont économie, entraide, lien social, proximité. Des Appli se multiplient aussi pour organiser cette nouvelle communauté de personnes, hétéroclite et diverse regroupées juste par une proximité géographique. N’hésitez pas à prendre exemple sur des réseaux existants. Un petit panel:

Smiile :un réseau de partage entre voisins

mesvoisins.fr: connectez vous entre voisins

Cela nécessite de bien connaitre son voisin ou ses voisins,  on peut commencer déjà à s’investir dans la fête des voisins qui a lieu ce vendredi 24 mai.

Et si vous avez d’autres idées avec votre voisin, cela ne regarde que vous car la littérature regorge d’histoires entre voisins, bonnes ou pas, drôles ou pas . Je suis sûre que vous ne regarderez plus vos voisins de la même façon:)

#économie #fête du voisinage #solidarité #voisin
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser