culture

Drôles et talentueuses, on aime les nanas sur scène !

Ecrit par Justine Andanson
le 2 décembre 2010

Elles sont belles, bien dans leurs pompes, l’humour et la comédie dans le sang et elles jouent toutes merveilleusement bien, ce sont les talents féminins de demain à découvrir et à retenir en cette fin d’année 2010. TrucdeNana a craqué pour elles, on espère que vous aussi… Aurelia Decker, audacieuse et désopilante Être sur scène, […]

Elles sont belles, bien dans leurs pompes, l’humour et la comédie dans le sang et elles jouent toutes merveilleusement bien, ce sont les talents féminins de demain à découvrir et à retenir en cette fin d’année 2010. TrucdeNana a craqué pour elles, on espère que vous aussi…

Aurelia Decker, audacieuse et désopilante

Être sur scène, Aurelia aime ça et ça se voit ! D’ailleurs si dès l’âge de 10 ans, elle prend des cours de théâtre ce n’est pas pour rien… Toutefois, si elle sait faire le pitre sur les planches, elle sait aussi jongler avec ses casquettes d’auteure et réalisatrice. Passionnée par l’humour sous toutes ses formes, et après avoir suivi un stage d’écriture et d’interprétation de sketches, un stage AFDAS intitulé de “De La Fontaine au One Man Show” et rencontré Philippe Ferran, metteur en scène depuis 30 ans, Aurelia s’aventure seule sur scène, pour notre plus grand plaisir, depuis cet été ( avec le Festival Off d’Avignon 2010) avec son premier One Woman Show Je crois qu’il faut qu’on parle !.

Avec Je crois qu’il faut qu’on parle !, pendant 50 minutes, Aurélia nous entraîne avec aplomb dans son univers familier et familial et brise un à un les tabous grâce à son franc-parlé délirant et ses mimiques à mourir de rire. Grâce à ses mots et sa gestuelle exagérée, elle aborde les maux de notre époque : le clivage gauche-droite à travers le « coming-out » d’une femme qui en a ras le bol de ne pas assumer sa droite attitude, une adulescente au chômage qui retourne vivre chez sa mère légèrement névrosée, les conflits générationnels, les crises au sein du couple… Mais aussi des sketches hilarants sur la sodomie, les non-dits ou encore celui qu’on a plaisir à revoir plusieurs fois pendant le spectacle : la nana angoissée ( et pathétique) au châle rouge (voir photo ci-dessous) qui tente de résister à la tentation de rappeler un flirt de la veille.

Ce « One Woman Show » orchestré par Philippe Ferran est plus qu’une galerie de personnages variés et réussis, c’est une ronde de “situations” et de « femmes » drôles, corrosives et tendres !

 Pour voir un extrait en vidéo, rendez-vous sur You Tube

Théâtre des Blancs Manteaux15, rue des Blancs Manteaux – 75004 Paris
Métro : Hôtel de ville
Du lundi au mercredi à 19h30
www.aureliadecker.com

Blogueuse, une pièce drôle d’un nouveau genre théâtral

Le point de départ de Blogueuse, c’est une idée originale de Francesca Serra, qui après des études littéraires devient journaliste pour Grazia.fr et ouvre en 2009, son blog dont est issu le spectacle : www.iletaitunefoissurleweb.worldpress.com.

Un spectacle dont le contenu a été également nourri par une autre blogueuse et chroniqueuse hebdo pour la bande dessinée de Grazia, Titiou Lecoq etson célèbre blogwww.girlsandgeek.com.

Si n’importe qui peut créer un blog et écrire ce qui lui passe par la tête, c’est la qualité des écrits qui fait la force et l’intérêt d’un blog. Ici, pas d’improvisation, qu’on ne s’y trompe pas, les études littéraires et l’apprentissage de l’écrit font toute la différence…

Pour créer la pièce, les textes de Blogueuse ont été mis en scène par une jeune et talentueuse metteur en scène, Camille Kiejman qui a, elle aussi de solides études littéraires.

Cela donne… Une pure comédie, un spectacle comique entre 3 nanas autour de la thématique internet, autour principalement des blogs.

Un genre à part et nouveau ? OUI, Les blogs, un autre souffle dans l’écriture au quotidien ! Adieu les fameux journaux intimes, cachés dans les tiroirs…

OUI, le blog est ici à la fois le fond et la forme.

La forme : Des codes, un langage bien particulier et une interactivité que vous lectrices de TDN, vous connaissez bien.

Ces codes sont respectés dans la pièce à travers des billets d’humeur écrits à la première personne, sur un ton personnel, direct et spontané.

Le fond : On parle de tout sur un blog, on chronique ses aventures, on se raconte…

Pour notre plus grand plaisir, un personnage, Paola, la Blogueuse, va nous embarquer dans ses aventures au sens propre et figuré. Mais pour ne pas figer le personnage et pouvoir ainsi donner au spectateur (trice), des moyens de se reconnaitre, il va être joué par 3 comédiennes toutes aussi pétillantes les unes que les autres, Kristina, Prune et Céline.

Les sujets évoqués sont certes sans surprise, les ex, le prof de Krav Maga, les collègues… mais, bien interprétés et bien écrits, Blogueuse, est une belle réussite ! Les comédiennes, amusantes et dans le ton, pepsent le texte travaillé et aiguisé avec justesse.

Ce qui est à souligner et qui rend cette pièce novatrice , c’est ce nouveau genre théâtral qui aborde les nouveaux modes de communication et qui induit l’importance d’internet dans les relations entre vie du Web et vie sociale.(entre tous, nanas, mecs)

Oui, il faut aller voir la pièce, pour la surprise mais aussi et surtout, pour passer un bon moment drôle et léger, et applaudir ces 3 nanas très prometteuses ( habillées par leur partenaire Sonia Rykiel ) et pour soutenir cette équipe de jeunes talents.

Nous aussi on a un blog : www.allezvoirlapièce.unpointcesttout.com

Pour voir la vidéo teaser : www.youtube.com/watch?v=3cQgDayqDSoPour découvrir un extrait du spectacle: www.youtube.com/watch?v=ksvN9EvK4W8


La Manufacture des Abbesses7, rue Véron – Paris 75018
Métro : Abaisses ou Blanche
Du dimanche au mercredi à 21h
Manufacturedesabbesses.com/ Tél. 01 42 33 342 03

Féminitudes, féminines pas féministes

Écrite et mise en scène par Laurent Hébert, Féminitudes, Petites comédies entre amies… (ennemies?), est un spectacle composé de six saynètes ( trad : petite comédie bouffonne) de la vie urbaine des femmes actuelles. Des portraits grinçant de la modernitude au féminin, brossés par deux comédiennes de talent, Sofiia Manousha et Morgane Walther qui se délectent de chaque personnage qu’elles croquent avec talent.

Grâce à leur jeu juste, la variété de voix et mimiques, leurs cheveux lâchés ou attachés, et divers accessoires, les comédiennes habitent plusieurs personnages et changent d’univers avec succès. Des artistes ratées, une actrice de films pornos, des personnages de séries télé (j’en ris encore), des lolitas de quinze ans détestables, une acheteuse exigeante et une directrice des ventes en pleine confrontation « lettrée« …, toutes sortes de femmes qui peuplent la pièce et qui nous font rire à tour de rôle.


Sofiia et Morgane

Vous décrire toutes les situations et tous les personnages vous ôterait le plaisir de la surprise, donc le mieux que vous ayez à faire c’est de découvrir cette belle ronde de femmes délirantes, et d’aller vite apprécier ces « duo-shows » proches du sketch.

Frais, énergique, séduisant et sympathique, le cocktail que nous propose cette comédie légère et dans l’air du tempsfonctionne à plein régime ! 

Pour gagner des places pour Féminitudes, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à redaction@trucdenana.com.

Une interview de la jeune et vitaminée Sofiia Manousha vous attend très prochainement sur Trucdenana !

Théâtre Montmartre Galabru4, rue de L’armée D’Orient – Paris 75018
Métro : Blanche ou Abbesses
Tous les lundis à 19h30
Réservations par téléphone 01 42 23 15 85 ou sur resa.tmg@neuf.fr
www.theatregalabru.comwww.feminitudes.com

Par Justine Andanson et Marie TERRY

#Aurélia #blogueuses #comédiennes #culture #Decker #Féminitudes #MANOUSHA #Sofiia #sorties #théâtre
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser