elections

Avis aux candidats : mes fringues parlent pour moi !

Ecrit par Marie TERRY
le 26 avril 2012

Cette semaine, Margaux vous a proposé des looks très étudiés et très « tendances » selon pour qui vous allez voter dimanche. Perso, je vous ai concocté un look plus décalé… Rassurez-vous ! Pas de politique entre nous, mais la politique de faire un sujet décalé et de prendre du recul par rapport à ces […]

Cette semaine, Margaux vous a proposé des looks très étudiés et très « tendances » selon pour qui vous allez voter dimanche. Perso, je vous ai concocté un look plus décalé

Rassurez-vous ! Pas de politique entre nous, mais la politique de faire un sujet décalé et de prendre du recul par rapport à ces élections « hyper importantes » ! Ce dimanche, hors de question de ne pas aller voter ! Je vais jouer la carte électorale à fond et de surcroit avec un vrai look de « citoyenne ». J’oserai même le look « partisan » avec des messages que je veux faire passer au futur président de notre pays.

J’ose, je sors en caleçon. Et celui-là, il fallait l’inventer ! La marque ANTIVOL, véritable marque urban chic, aux 3 A, Artistique, Audacieux, Antivol, l’a fait : à shopper sur Antivol-underwear.com à 35 euros.

L’idée bien sûr c’est que le nouveau président ait ces 3 A : artistique, audacieux et antivoleur.

Si je souhaite l’agrémenter, je mise tout sur le tee-shirt. Car on peut tout dire avec un tee-shirt ! Il y aurait même une politique délibérée de porter un tee-shirt qui affiche nos opinions, notre engagement, notre manière d’être.

OUI, la mode est aux tee-shirts à messages, aux modèles forts qui signent un parti pris sans jeu de mot, d’appartenance à des idées, à des codes, à des groupes d’urbains, de citadins lookés, d’artistes, de sportifs… une culture voire une religion du tee-shirt. Un peu comme nos hommes politiques qui par leurs discours, leurs actes signent leur adhésion à un groupe, à des idées. TDN vous a programmé un ensemble de marques qui représentent haut et fort les tee-shirts, non pas comme de vulgaires « bouts de tissu » mais des portes-parole d’histoire et de création.

Notre sélection avec un petit clin d’œil électoral de près ou de loin :

Les tee-shirts de la collection WE ARE HANGOVER par SPHARELL

A l’heure où le film « Projet X » fait salle comble auprès d’une jeunesse pour laquelle « party » (et non parti !) est synonyme de décadence, SPHARELL suit la tendance et créée sa gamme « HANGOVER ». Avec l’accroche fluo « Pinocchio wasn’t lucky, he was born HANGOVER !», la marque détourne le nez de la célèbre marionnette en bois de Geppetto et l’insère sur le visage de Pete Doherty, icône bien réelle d’une génération où fête rime avec excès et gueule de bois.

C’est le nez de Pinocchio qui m’a inspirée dans ce sujet Politico-décalé. Le fameux nez du mensonge ! Le mensonge, un défaut qu’on retrouve souvent en politique. Ainsi, on peut se poser la même question que le journal Marianne qui en a même fait sa Une « Nos hommes politiques mentent-ils bien ? »…. A débattre !

A shopper sur Spharell.com à 35 euros.

Les tee-shirts chez ELEVEN

Cette marque, on ne la présente plus ! C’est la marque forte de tee-shirts au graphisme engagé, avec sa célèbre moustache qui détourne les égéries, les visages de stars ou de people ! On se souvient de la reine Elisabeth ou de Kate Moss… Cette fois, j’ai délaissé la moustache au profit d’un slogan qui m’a semblé approprié pour les élections : « Calling Berlin ». Tout d’abord en référence avec Nicolas Sarkozy qui a du à maintes reprises appeler Berlin pendant son quinquennat et au futur président, quel qu’il soit, qui devra passer un petit coup de tel à Angela après son élection !


Un tee-shirt à shopper sur elevenparis.com.

Les tee-shirts chez QHUIT

QHUIT frappe fort aussi dans ses tee-shirts ! Depuis 2005 et ses slogans racoleurs, la marque étoffe ses collections, joue la mixité avec des silhouettes unisexes. Qhuit est en passe de devenir l’un des « piliers » du streetwear français. Dans sa dernière collection, j’ai dégoté un tee-shirt phare pour ce sujet, celui de la Vème république, histoire de rappeler que nous sommes encore sous cette république malgré les polémiques actuelles… Pour le shopper à 35 euros, rdv sur www.qhuit.com.Tél lecteur : 01 55 29 01 31.

Les tee-shirts chez Frenchkick

Une marque française m’a interpellée dans ses graphismes décalés et drôles, ainsi que dans son engagement responsable avec ses petits prix.Discours officiel : French Kick se revendique comme le coup de pied aux fesses qui vient bousculer le monde devenu trop convenu de la Mode. A vous les T-shirts imprimés décalés illustrant une mamie très rock’n’roll et même un détournement de message politique : « Merde in France » ou « Vive la crise« .

Disponibles dans les boutiques parisiennes Chiffon et Basile (Rue des Martyrs dans le 18ème) et 9m2 (242, rue de Rivoli dans le 4ème), à Suresnes au Grand Comptoir pour 29 euros.

Après avoir affiché, porté et apporté des messages aux politiques, voici un peu de glam dans ce monde impitoyable qu’est la politique tout en gardant les couleurs de la France. Tout simplement celles du drapeau, bleu, blanc, rouge avec 2 versions, car c’est toujours bien d’avoir le choix, c’est symbole d’une bonne démocratie.

>>>Version star (un peu luxe, j’avoue) Je prends de la hauteur et me chausse d’une sublime paire de chaussures Sandie Jancovek, un modèle en plein cœur à 270 euros.

J’accompagne le tout d’un sac, le modèle flag de il Bisonte à 615 euros ( ça va, on peut rêver !).

>>>Version sport, plus accessible Je choisis les espadrilles de Sandie Jancovek. J’ai un petit faible pour les espadrilles lacées Elixir Arc en ciel à 55 euros.

J’assortis ces shoes à une besace que je chope à 49 euros sur Just4me, le site des cadeaux personnalisés. « V.B ou vote bien ! » Il existe d’autres couleurs et les autres messages, c’est à vous de les inventer. 

Et quelque soit mon choix, pour être tranquille et pour qu’on me fiche la paix avec les « T’ as voté ? Hé, pour qui t’ as voté ? Tu hésites entre qui et qui ? », voici comment répondre et calmer les esprits intrusifs :

Avec…

La bague « Vote » pour lutter contre l’abstention www.st-jeweller.com. TDN vous l’avait déjà présentée dans son édito de la nouvelle année.

Et les lunettes incognito Smiley chez Bathroom Graffiti à 19, 90 euros.

Ainsi, je sortirai du bureau de vote, le devoir de citoyenne accompli, en sifflotant ! Enfin, jusqu’aux résultats… Car une chose est sûre, c’est que le moment venu, je serais déçue ou satisfaite, et vous aussi ! Et çà, malheureusement les nanas, on ne peut rien y faire sauf faire confiance au futur président.

Par Marie TERRY

#elections #Eleven #frenchkick #JANCOVEK #just4me #qhuit #spharell #vote
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser