enfants

Les activités sportives qu’on peut faire avec les enfants !

Ecrit par Justine Andanson
le 18 avril 2018

Envie de faire du sport avec vos enfants, mais vos pitchounes sont trop petits ? Ce n'est plus une excuse ! TDN vous dit tout pour vous dépenser avec vos bambins ! Découvrez ce vrai/faux pour tout savoir sur les activités sportives à faire en famille.

  • La natation

Quoi de plus naturel que de nager en été ! Dans la mer, dans la piscine, dans un lac, c’est rafraichissant, et si agréable lorsque le soleil chauffe. Et c’est bien connu, dès qu’un enfant sait nager (et même lorsqu’il ne fait que patauger), il passerait sa journée dans l’eau !
Alors, n’hésitez pas à nager avec lui, à organiser des jeux aquatiques, à améliorer son aisance dans l’eau…

Attention ! Toujours veiller à ce qu’il y ait un adulte à proximité et si possible un maitre nageur, en particulier lorsque l’enfant ne sait pas bien nager. Ne pas oublier les brassards, les bouées et autres accessoires adaptés au niveau et à l’âge de l’enfant.

  • Les sports de ballon

Le beach-volley, le ballon prisonnier, le foot, le water-polo…, nombreux sont les sports et loisirs estivaux avec un ballon. Bien souvent, les petits garçons en raffolent et les papas aussi. Idéal pour occuper plusieurs enfants et les faire bouger tout en s’amusant.

Attention ! Si il y a des tout-petits, prévoir de faire des groupes par niveau et par âge, toujours sous surveillance d’un adulte.

  • Les sports de raquette

Qu’il s’agisse de tennis, de ping-pong ou de jeux de raquette sur la plage, le but est de faire courir, sauter, déplacer un enfant tout en l’amusant. La notion de jeu est indispensable en particulier lorsque l’enfant est âgé de moins de 6 ans.

Attention ! Pensez à faire preuve de pédagogie lorsque vous lui enseignez l’activité.

  • Les activités de glisse

Surf, bodyboard, ski nautique, rollers, les sports de glisse attirent de plus en plus de monde pendant les grandes vacances et les enfants n’y échappent pas ! Fun, sportif, original, voire extrême dans certains cas, ce genre d’activités estivales permet aux enfants d’améliorer leur équilibre, leur force, leur confiance en eux tout en leur apportant un incroyable sentiment de liberté.

Attention ! La présence d’un adulte est obligatoire et les conditions météorologiques doivent être optimales.

  • Le vélo

A 3 puis 2 roues,  le vélo séduit les enfants dès leur plus jeune âge grâce à ses nombreuses qualités ! Il est fun, pratique, facile à dompter et permet d’être autonome rapidement. Dès l’âge de 5 ans, l’enfant peut suivre ses parents si le trajet n’est pas trop long et si le dénivelé n’est pas trop important.

Attention ! N’oubliez pas qu’un enfant se fatigue vite et qu’au delà d’une demi-heure de vélo, il peut se lasser, se déconcentrer et donc se blesser.

  • La marche

La balade en famille est idéale pour partager de bons moments avec les enfants. On discute, on rigole, on intègre des jeux, on marche sans y penser. Pendant les vacances, n’hésitez pas à essayer un parcours sportif ! Avec leur multitude d’exercices en plein air, les enfants vont adorer.

On peut également faire une balade dynamique en marchant rapidement ou même en courant avec les plus grands, si l’envie et al motivation sont là. Si il y a un centre équestre près de votre lieu de villégiature, cela peut aussi être une bonne idée de vous balader à cheval.

  • La pétanque

Ludique, cette activité intergénérationnelle, qui plait de 7 à 77 ans, se pratique partout (sable, jardin…), à n’importe quelle heure de la journée, et ne nécessite qu’une bonne dose d’humour et le matériel adéquate.

  • Le yoga

De plus en plus de studios offrent cette possibilité. Quel plaisir de montrer à son enfant les postures de chien tête en bas et d’arbre ! Et en plus de se dépenser, il apprendra à se concentrer, à se calmer et à faire travailler son équilibre.

Bouger dans la cour de récré toute l’après-midi, c’est du sport !

FAUX

Tout d’abord, il est nécessaire de distinguer le sport d’une activité physique. Dans le sport, il y a la notion de performance, d’objectifs, de compétition et d’assiduité. L’activité physique, c’est le principe de bouger et de développer ses sens (l’équilibre, l’agilité) mais également de faire travailler le cardio, les muscles et les articulations.

Toutefois, bien sûr la cour de récré, c’est un véritable défouloir ! L’occasion pour les enfants de libérer leur énergie, d’améliorer leur développement fonctionnel et de retrouver apaisement et concentration dès le retour en classe.

On ne peut pas pratiquer une activité physique de plus de 30 minutes avant l’âge de 5 ans

VRAI

Il ne s’agit pas vraiment d’un problème physiologique mais d’un problème de concentration et de vigilance. Un enfant de moins de 5 ans a du mal à se concentrer au-delà de 20 minutes sur le même exercice. Il peut être capable physiquement mais mentalement ne pas trouver les ressources nécessaires. Pour qu’il puisse y trouver un intérêt, il faudra que l’activité physique soit sous forme de jeu et d’éveil.

La pratique d’activité physique après 17h les empêche de dormir?

VRAI

Lorsque l’activité est pratiquée la journée, cela permet à l’enfant de canaliser son énergie débordante ! Pour certains enfants, cela va même améliorer leur sommeil. Après une séance de natation, on entend souvent les parents dirent : « Il va bien dormir ce soir ! ». Mais après 17h en effet, la dopamine les éveille, les excite surtout s’il s’agit d’une activité avec de la musique punchy, très dynamisante, et leur rythme peut-être facilement bouleversé.

De préférence après 17h, il est préférable d’opter pour une activité relaxante, avec des exercices de respiration, d’étirements en fin de session.

La même activité sportive pratiquée plusieurs fois par semaine peut-elle avoir des conséquences négatives sur le développement de l’enfant ?

Les sports collectifs favorisent l’esprit d’équipe et la sociabilité ?

VRAI

Le jeu dans les sports collectifs crée la sociabilisation. C’est le meilleur moyen qu’un enfant puisse avoir pour s’adapter à un environnement, à un milieu social. Cela l’aide à se développer et à trouver sa place au sein d’un groupe. Il peut ainsi visualiser avec aisance (et ses parents aussi !) son futur comportement social.

La danse c’est pour la fille le judo pour les garçons !

FAUX

Une fille peut tout à fait être attirée par les sports de combat et un garçon par la danse ! Et puis un enfant peut avoir un intérêt pour plusieurs sports, la danse et le judo !  Toutefois, on peut observer des aspirations naturelles… mais peut-être s’agit-il uniquement d’un conditionnement social, de l’impact de la télévision, des médias, des envies des parents…?

Alors les filles, n’hésitez plus ! Prête pour bouger avec vos enfants ?

#activités sportives #enfants #ete #loisirs #parents #sport
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser