question d'une lectrice

Comment réagir face à un garçon qui me plait ?

Malou8798347, 25 ans

Bonjour tout le monde, voilà j'expose le problème sans plus attendre mais d'abord merci à ceux qui prendront la peine de tout lire car c'est très long.

J'ai 19 ans, je n'ai jamais rien fait avec un garçon et je n'en ai pas honte, je ne me sens juste pas prête, même si quelques fois j'en ressens l'envie mais bon je ne suis pas pressée. Je n'ai jamais eu de petit ami pour les mêmes raisons. Disons que j'ai plus de connaissances que de pratiques. En revanche, j'ai du charme quand je veux bien en avoir, la gente masculine intéressée peut être dans ma tranche d'âge (un gars du lycée enfin « ex lycée »), dans la vingtaine (un ami de 22 ans) voire même dans la trentaine… Pour celui du lycée, c'est déjà fichu d'avance car il ne m'intéresse pas le moins du monde. Pour celui de la fac nous sommes plus en relation de « More than friend and less than in a Relationship » on parle clairement de sexe, on flirt, on se touche sans aller à l'extrême car il respecte mes barrières, il n'a jamais caché vouloir un « plan q » avec moi ce qui est assez bien car au moins je connais ses intentions depuis le début de notre relation. 
Moi en revanche, je ne me lance pas car je crois que même si quelques fois il me tente je n'arriverai pas. Enfin je crois que c'est physique… Enfin venons à l'autre cas qui me pose problème. J'avais déjà entendu parler de lui par ma sœur, ma bff, ma belle-sœur, ma mère etc car il est prof de danse et est assez connu dans les boites ou autres où ma sœur, ma mère et bff allaient pendant ces vacances au moins 3 fois par semaine. Je l'ai donc vraiment rencontré la semaine dernière. Il m'a d'abord proposé de danser mais plus tard il est venu me demander un zouk (je vis aux Antilles). J'ai d'abord pensé rêver car d'après les dires il est tellement demandé qu'il y a limite la queue pour danser avec… donc j'étais assez contente alors je suis allée le voir avec ma belle-sœur lorsqu'il discutait avec ma mère et mon père qui sont ses élèves en kizomba puis nous nous sommes laissés entrainer dans un magnifique et sensuel slow. Tout va bien jusque-là, mais en dansant de temps en temps nous discutions et je lui ai rapporté la rumeur sur lui disant « Une fois que tu as dansé avec lui, c'est comme une drogue » il a rigolé car il n'était pas au courant et m'a donc demandé si c'était vrai, je lui ai répondu « oui » et quand il m'a dit  » C'est pareil pour toi » j'ai su qu'il y avait quelque chose. Nous avons dansé au moins 2 heures d'affilée, sachant que ma robe remontait à chaque fois ! C'est d'ailleurs pour cela que j'avais arrêté de danser, en plus il le savait, il m'a quand même demandé enfin bon ca n'a pas posé de problème car on a instauré une règle : une petite tape dans le dos signifie « redescends-la pitié 😀 » ! Je n'ai pas du tout été gênée car il le faisait avec tant de douceur et dans le respect sans chercher à voir ailleurs ou quoi et ça c'était superbe. De nature c'est un danseur sensuel, très doux, c'est sans doute pour ça qu'il me caressait mais je sentais qu'il y avait un plus. On dansait les yeux fermés, tête contre tête et de temps en temps il me caressait doucement le haut du dos (il était nu car j'avais une robe à dos nu), les cheveux, les hanches, la nuque, le bras, il m'a aussi pris la main enfin c'était trop doux et bon mais 2 heures passent très vite, il était déjà 4 heures du matin et j'ai dû partir avec mon père resté juste pour nous laisser profiter mes sœurs et moi. Nous nous sommes arrêtés les premiers avec un long câlin et lui m'a longuement embrassée sur la joue exactement comme sur la photo puis j'ai senti sa bouche dans mon cou quand il m'a enlacée encore mais je ne suis plus très sûre de ça. Il m'a ensuite demandé mon numéro que je lui ai donné même si d'habitude je dis clairement non. On s'est ensuite décollé puis nous sommes allés voir ma sœur et son danseur préféré (un proche ami du mien) qui eux aussi étaient dans leur monde. On se jetait des regards anodins mais qui veulent tout dire à la fois. Puis après avoir durement séparé ma sœur de son danseur, nous nous sommes fait la bise et il m'a redemandé mon numéro histoire d'avoir retenu. Et nous nous sommes quittés avec le sourire. Le lendemain il m'a envoyé un message, disant qu'il avait apprécié danser avec moi, qu'il était un peu gêné surtout envers moi, mais aussi ma mère et mon père qui sont ses élèves, il m'a expliqué qu'il s'efforçait d'éviter les relations avec ses élèves et encore plus avec les filles de ses élèves. Je lui ai donc proposé de rester de simples partenaires de danse et il m'a répondu : « Tu as sûrement raison. ». Il s'est aussi gentiment excusé pour les caresses sur les cuisses du fait qu'il redescendait ma robe et qu'elle était jolie et douce tout comme ma peau. Flattée. 

Voilà le gros de la chose le soir où tout s'est passé alors que je ne voulais rien. J'étais un peu bouleversée car tout est allé si vite. J'ai profité de ce message pour lui dire cela mais là, j'ai peur de sa réaction et j'attends une prochaine soirée après ma rentrée pour le revoir et voir comment ça se passe. Mais entre temps, on se parle toujours mais moins, et en fait je ne sais pas quoi faire.

Je suis complètement perdue, j'ai peur, je panique, est-ce que c’est normal ? Est-ce possible ? Comment réagir face à ça ? Que faire ? Dois-je lui demander ses intentions ? Et s’il n'a pas du tout les intentions que je m'imagine ? J'ai énormément de questions dans la tête aidez-moi, vos avis me seraient utiles je pense. Merciii.

Commentaires des nanas (1)
  1. Christie

    si vous étiez proche en 6ème,vous serez proche en 5eme même si vous n’êtes pas dans la même classe
    tu peux lui demander son numéro de téléphone, pour lui parler le week
    ou vous pouvez faire des sorties après les cours

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser