question d'une lectrice

Je n’ai pas confiance en moi

BabyGirlys, 25 ans

Euh, je suis nouvelle et je ne sais pas vraiment comment ça marche mais bon, je tatonne. J'ai beaucoup de questions et certaines d'entre elles ont été répondues en lisant le site. J'éspère que je pourrais trouver des réponses ici pour le reste de mes questions.

Je voulais savoir si c'était normal de ressentir cette jalousie, ce trop pleins d'émotions que je ressens envers les gens qui m'entourent ? Par exemple, dès que mon copain parle avec « mes copines » ou si il demande juste une chose. Je ne sais pas ce qui me prend mais je deviens jalouse, je me mets en colère. Au final ça me rends triste au point de rester muette toute la journée ou de me mettre à pleurer sans raison justifiable. Quand ils sont tous les deux en train de parler, je me sens abandonnée, mise de coté. Je me dis dans ma tête qu'il la préfère à moi, qu'il l'aime plus que moi ou qu'ils devraient sortir ensemble tous les deux. Je ne sais pas vraiment ce qui me prend.

Pourriez-vous m'éclairer svp, je suis trop perdue et je n'arrive pas à gérer ce trop pleins d'émotions.

réponse de l'experte

Chère BabyGirlys,

Tu t'interroges sur ce comportement qui te fait souffrir et c'est deja une très bonne chose. Le début du changement, c'est déjà de reconnaître ses émotions, ses difficultés et petits ou gros travers... Cette jalousie n'est pas de la méchanceté. Toutes ces pensées que ton copain pourrait "préférer ton amie à toi", qu'il "l'aime plus que toi", et toutes ces émotions de tristesse et de colère qui se bousculent en toi provoquent beaucoup de souffrance. Elle reflètent finalement un manque très important de confiance en soi, et un défaut d'estime de soi.

Et il ne doit pas y avoir qu'avec ton copain que cela te joue des tours dans la vie de tous les jours. Tu te sens sans cesse délaissée, mise de côté, moins intelligente, ne sachant quoi dire, moins intéressante que tes amis, moins belle.... Bref le monde entier est mieux que toi !!

Plusieurs solutions s'offrent à toi. Des livres "d'auto-soins" s'étayant sur les théories cognitivo-comportementales peuvent t'aider à analyser tes cognitions, tes pensées et les émotions qui en découlent et ainsi à trouver des cognitions alternatives qui vont te permettre d'agir différemment. En effet, j'ai aussi oublié de préciser que ces pensées et ton comportement qui du coup en découle (être muette, pleurer sans raison) t'éloignent des autres, qui ne comprennent pas ton comportement et qui peuvent bien imaginer qu'ils ont une part de responsabilité dans ce qu'il se passe pour toi.

Le résultat de ton comportement produit donc l'effet inverse que ce que tu souhaiterais : que les gens soient plus attentifs à toi. Le cercle vicieux est donc enclenché. Une deuxième solution peut être aussi d'aller consulter quelqu'un, d'orientation psychanalytique ou cognitivo-comportementale qui pourra t'éclairer sur l'origine de tes pensées dépréciatives et comment les modifier. Enfin, si tu n'es pas prête à consulter, tu peux aussi te dire que ce manque de confiance peut certainement se résorber un petit peu avec le temps, maintenant que tu en as pris conscience.

Bon courage

Morganne


focus sur l'experte

Morganne

Morganne

Commentaires des nanas (1)
  1. Geno

    C’est quoi ces experts qui renvoie vers des psy ? Lol
    Cherche un 3ème mec, un ami, qui ne connais aucun des deux autres, et explique lui. Il sera détaché et saura t’aiguiller.
    Comme ça à vu de nez, j’te proposerai de faire un tableau, pour/contre pour chacun des deux. Dans chaque pour/contre tu met un score selon l’importance que ça a pour toi. Casse avec celui qui a la plus petite… euh le plus petit score 😉

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser