question d'une lectrice

Je ne supporte plus sa présence !

Agathe3689, 20 ans

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 13.0px Helvetica; color: #333333; -webkit-text-stroke: #333333; background-color: #ffffff}
span.s1 {font-kerning: none}

Bonjour ! 
 

J'ai un gros problème qui m'empoisonne la vie… Je suis avec mon copain depuis 2 mois et demi, quand je suis avec lui tout va bien. Nous nous voyons le week-end. Il m'aime énormément, moi aussi. Il compte énormément pour moi. Je suis d'un naturel très stressée, je fais souvent des grosses crises d'angoisse. La semaine je panique. 
 

Dans ma classe il y a une fille, que je considérais comme ma meilleure amie vers la 5ème-4ème. On partageait tout, et j'étais très possessive avec elle. C'était ma meilleure amie et c'était comme ça, je ne partageais pas. Et un jour elle m'a ignorée, mise de côté, et comme c'était en quelques sortes la meneuse de notre groupe d'amies, elle a monté les autres contre moi. Je crois que je n'ai toujours pas digéré cette histoire.
 

Aujourd'hui, en classe de 1ère, alors qu'elle est dans la même classe que moi, je ne supporte pas sa présence. Je ne laisse rien paraître. Je lui parle comme si rien n'était. Elle a changé, paraît plus timide et refermée. Mais j'ai toujours ce malaise face à elle. Des que je la vois ou qu'on m'en parle, mon cœur bat super fort et je ressens des douleurs dans tout mon corps. Je ne peux pas la regarder dans les yeux. Je suis incapable de me détendre, j'ai une grosse boule en bas du ventre, l'impression que mon ventre gargouille toujours. Elle me stresse. J'aimerais avancer, car cette histoire est vraiment présente chaque jour de ma vie. Je n'en peux plus, je me suis même demandé si cette amitié possessive n'était pas de l'amour, j'en ai pas du tout envie! Ce stresse et cette remise en question permanente n'est comblée que par la présence de mon copain qui sait trouver les mots pour me rassurer, mais parfois même avec lui je suis de mauvaise humeur. Je ne veux surtout pas le perdre à cause de mes peurs… Cela fait trop longtemps que je me pose des questions, j'aimerais simplement tirer un trait sur ce qui s'est passé, et même sur cette personne. Mais je la vois chaque jour et je dois souvent travailler avec elle. Et comme je suis quelqu'un qui affronte ses peurs, je n'attends que de lui parler pour faire passer ce stress sur le moment. Après ça revient. 
 

Pouvez-vous m'éclairer s'il vous plaît, je voudrais avoir une relation sereine avec mon chéri, détendue et sans prise de tête, je n'en peux plus de ces moments de malaise. Merci pour votre aide !

réponse de l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Chère Agathe,

Il faut que tu te sevres de cette relation exclusive. Car même si vous ne vous parlez plus, cette jeune fille reste une référence exclusive pour toi. Tu lui attribues une place tellement centrale dans ta vie, qu'elle peut faire la météo de ta journée. Le caractère exclusif de votre relation était peut-être difficile à vivre pour elle aussi, vous êtes toutes les deux en difficulté pour trouver une distance équilibrée entre vous. Elle, est partie d'un coup, toi tu n'arrives pas à lâcher. Pour toutes leurs deux, çela semble impossible de vous parler de vous raconter sans être à corps perdu dans la relation ou emmurées dans le silence. De l'amour intense vous êtes passées par la déception et la colère tout aussi massive que l'amour qui l'avait précédée. En fait, ce qui est impossible à vivre, c'est cette exigence que vous aviez de vous auto-suffire. Elle a ressenti l'appel de l'extérieur, des actes avant toi peut-être. Mais c'est une bonne chose, que vous puissiez vous nourrir affectivement dans différentes amitiés. Mais comme dans toutes relations exclusives, la maladresse est au rendez-vous, car tout est blanc ou noir, et donc abrupt. 

Malgré cette rupture amicale, dis- toi que tu restes digne d'amour, que tes relations affectives peuvent être douces cela ne signifie pas qu'elles sont ternes pour autant. Tu peux vivre d'autres choses que le souvenir de cette relation. Continue de t'investir dans ta relation amoureuse et dans d'autres amitiés, ce n'est pas parce que ton amie n'en est pas, que ces relations ne valent pas le coup. Recentre-toi sur ce que tu vis, sans être à l'affût de ton amie. 

Bien à toi. 

ZP 


focus sur l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Psychologue clinicienne Adresse du cabinet : 20 rue Fénelon, 92120 Montrouge - France

Commentaires des nanas (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser