Comment se protéger en sport outdoor ?

Lorsque l’hiver arrive on a tendance à délaisser notre activité sportive au dépend d’un bon plaid et d’une série Netflix. Voici quelques astuces pour (re)trouver la motivation nécessaire et ne pas être freinée dans son entrainement, même en période hivernale !

Choisir correctement la matière de ses vêtements 

Il est évidemment important de choisir des matières qui tiennent chaud, tout en optant pour des textiles techniques (nylon, polyester, élasthanne, Gore-Tex) aux propriétés isolantes pour protéger du vent et respirantes pour évacuer la transpiration. Elles sont indispensables pour se protéger efficacement des conditions hivernales. Certaines matières peuvent même combiner tous les rôles : évacuer la chaleur produite par le corps et le rafraichir lors de l’effort. Cependant ces matières spécifiques nécessitent un investissement supérieur à la moyenne. 

Utiliser la technique de l’oignon 

Si vous ne le saviez pas encore, la tenue parfaite est celle qui est combinée de différentes matières pour optimiser les effets de chacune ! Nombreux sportifs pratiquent ce qu’on appelle « la technique de l’oignon ». Elle consiste à multiplier les couches, en principe 3,  pour être maintenue au chaud mais aussi au sec. Chacune aura alors un rôle déterminant : 

  1. Un vêtement fin directement sur la peau et respirant pour évacuer la transpiration et conserver la chaleur du corps lors de l’effort physique. 
  2. Souvent composée d’un gilet ou d’une veste, la deuxième couche permet d’isoler du froid et de maintenir la chaleur près du corps. 
  3. Imperméable ou coupe-vent, la troisième couche vous protégera de la pluie, du vent ou de la neige. Il est préférable que cette couche soit zippée pour que vous puissiez l’ouvrir et la fermer selon vos envies. 

Couvrir les extrémités 

Gardez les extrémités de votre corps au sec et à l’abri du vent ! Lorsqu’il fait froid le sang se concentre dans le coeur, la partie vitale de l’organisme, avant d’être distribué dans les orteils et les doigts. 

  • La tête : Non protégée, cette partie du corps peut vous faire perdre jusqu’à 30% de chaleur, il est donc impératif de porter un bonnet ou bandeau cache-oreilles en matière respirante. 
  • Les mains : Des gants ou mitaines en matière technique sont les bienvenus pour éviter de transpirer de l’intérieur. Lorsque vous faites de la marche ou du vélo, pensez également à rajouter une paire de gants ou de moufles plus épaisse. Pour que l’air et le sang puissent circuler, évitez les gants trop serrés. 
  • Les pieds : Des chaussettes chaudes et des chaussures confortables pas trop serrées pour laisser le sang circuler sont aussi un élément-clé. On le sait, dès qu’on a froid aux pieds, on a froid tout court ! Pour toujours plus de chaleur, il existe des semelles isolantes ou des chaufferettes. 

Etre visible de jour comme de nuit

En hiver, les jours  raccourcissent et les nuits s’allongent. Il n’est donc pas évident d’être toujours visibles pour les autres (piétons, voitures, cyclistes…) même en pleine journée, à cause de la pluie, du brouillard ou de la grisaille. C’est pourquoi il est important de ne pas négliger les textiles à détails réfléchissants et de penser à rajouter une lampe frontale à son équipement si besoin. 

Se mettre au sec lorsque l’effort physique est terminé

Lorsque vous rentrez, ne perdez pas de temps et retirer vos vêtements humides à cause de la sueur, de la pluie ou de la neige. La température corporelle peut chuter dès que votre rythme cardiaque est moins élevé, et il faut savoir que le risque d’hypothermie est élevé. Comme on dit « mieux vaut prévenir que guérir ». 

#anti-froid #entrainement sportif #hiver #sport femme #sport outdoor #tenue de sport

Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser