salon

Zoom sur le salon du livre 2014 !

Ecrit par Esther Maury
le 25 mars 2014

A quelques pas du salon du fitness, un autre évènement battait son plein à la porte de Versailles. Le salon du livre de cette année a remporté un franc succès, preuve que malgré la montée des tablettes numériques et autres supports en ligne, le livre reste un incontournable de nos sacs à mains. TDN vous propose un retour sur les livres qui ont fait le buzz cette année, et les nouvelles tendances.

Muchachas, Katherine Pancol, Albin Michel

Personne n'est passé à coté de la trilogie de Katherine Pancol : Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente de tortues et Les Ecureuils de Central Park sont tristes le jeudi. Cette année, c’est avec un titre beaucoup plus court et à consonance étrangère que nous retrouvons l’auteur qui nous propose deux autres tomes d’ici le mois de juin. Katherine Pancol n’a pas changé que ses titres car  si l’on retrouve certains personnages, le contexte est ici plus rural et plus lourd. Le vrai sujet de cette nouvelle trilogie? Les femmes. Ce sont elles qui mènent la danse, qui se battent pour la vie, à tous les coins de la planète. Et les hommes? Ce sont les muchachas….Tout va vite, et les destins volent en éclat.

Muchachas

Solo, William Boyd, Seuil

Après Ian Fleming, c’est William Boyd qui reprend les aventures du célèbre James Bond. Il reprend le caractère plus humain du héros originel, s’éloignant du Bond du cinéma, mais conserve la recette des aventures du célèbre espion : un vrai méchant, des voitures de collection, du martini à gogo et des James Bond girls sexys. A lire sur la plage, ou dans le métro pour les moins chanceuses d’entre nous cet été.

Solo

Réparer les vivants, Maylis de Kerangal, Gallimard

Le titre, à  lui seul, donne le ton du livre et parle d'une transplantation cardiaque. Roman médical? Peut être, mais ce serait réducteur même s'il est question d'une simple opération – mais peut on parler de simple dans cet enjeu de vie? Et même si le coeur n'est qu'un organe et est traité comme tel, le roman nous transporte dans une aventure humaine où le coeur est aussi et surtout le siège de nos émotions, des affects et  de ce merveilleux sentiment qu'est l'amour et cela, on connait ou on demande à connaitre. Transplantation réussie? A vous de lire.

réparer les vivants

Les larmes rouges du citron vert, Lucie Brasseur, Bookly

Un titre qui pourrait être de Katherine Pancol? En tout cas, un titre qui interpelle. Mélange des genres, qui reprend les codes des thrillers avec des assassinats en série, qui s'affiche en roman d'amour avec un jeu de séduction troublant sur fond de décor de société mettant en scène  les réseaux sociaux, mixité des lieux, entre START up et lieu d'accueil des SDF, et que vient faire le citron vert?
Un  premier roman de l'auteur qui du haut de ses 30 ans, nous captive et nous surprend et signe pour nous: « Un polar girly qui devrait plaire aux lectrices de TDN« .

Un roman découvert et financé par les internautes via la plateforme bookly

les larmes rouges du citron vert

Nouvelle tendance

Après la chick lit', le mumporn et le phénomène Fifty Shades Of Grey, une nouvelle tendance fait son apparition : le chick noir. Cette fois, pas de rose ni de paillettes, et surtout, pas de happy end : ce qu'on veut c'est du noir, de la trouille et du sang. Un exemple ? Le nouveau succès de Gillian Flynn : Gone Girl. Le pitch ? Un ancien journaliste accusé d'avoir tué sa femme va devoir prouver son innocence. La fin ? Mystère ! On vous laisse découvrir ! Gillian Flynn propose ici un thriller psychologique, explorant des relations de couple finalement pas si roses, et décrivant des personnages féminins loin des clichés habituels de bonne épouse parfaite. Un croisement entre Mary Higgins Clark et Desperate Housewives : on vous souhaite une bonne lecture pour cet été !

gone girl

#bond #chick noir #fifty shades of grey #lecture #Lucie Brasseur #mumporn #Pancol #salon
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser