Streetwear

L’histoire de la basket : des sportifs aux fashionistas

Ecrit par Léonie
le 3 décembre 2018

En 150 ans, la basket a su s’imposer comme un incontournable de notre garde-robe.Si son but premier était de chausser les sportifs, elle s’affiche aujourd’hui aux pieds de tout le monde et crée le buzz à chaque fashion week. Mais alors, comment cette chaussure de sport a-t-elle été détournée de son usage premier ? Retour sur l’histoire de ces souliers mythiques.

L’industrialisation du caoutchouc : la genèse de la basket

Tout commence en 1868 avec le boom de la production industrielle du caoutchouc et la découverte de la technique de vulcanisation par Charles Goodyear, qui permet aux matériaux d’être plus élastiques. Trente ans plus tard, cette technique amène l’entreprise Candde à commercialiser les premières chaussures de sport dotées d’une semelle en caoutchouc. Le véritable succès survient en 1916, lorsque la marque Keds sort sa première paire de chaussures à semelle flexible.

La souplesse du caoutchouc et le confort de la toile permettent ainsi de se déplacer en douceur sans faire de bruit, d’où son nouveau nom « sneaker » (de l’anglais to sneak : se glisser à pas feutrés)

Basket Ked's

Une concurrence acharnée entre les marques

À l’origine, la Puma Suede et la Converse All Star étaient portées par les basketteurs. Et leur design était pensé pour améliorer les performances des joueurs. À partir des années 1950, les marques commencent à s’intéresser au style de la basket afin d’en faire un moyen d’expression personnelle.

C’est alors qu’en 1964, Adidas sort la célèbre Stan Smith, du nom du fameux joueur de tennis Stanley Smith, puis la Superstar en 1969. Les autres enseignes suivent le mouvement et s’embarquent dans une course effrénée. En 1971, Nike sort la Cortez pour les plus grands athlètes et la Superstar est portée par 75 % des joueurs de NBA lors de sa commercialisation. Avant d’être détrônée par la Nike Air Force 1 en 1982. La première paire pour femme, quant à elle, voit le jour cette même année sous les airs de la Reebok Freestyle, spécialement conçue pour l’aérobic.

adidas-Originals-Stan-Smith

L’apogée de la basket streetwear grâce au mouvement hip-hop

Indissociable du milieu du sport grâce à sa popularisation par de célèbres sportifs, la basket connaît très vite un nouveau succès. À la fin des années 1980, le hip-hop et la breakdance naissent dans le Bronx, aux États-Unis. Séduits par leur style et leur confort, les rappeurs font vite des baskets un signe d’appartenance à leur communauté. Le célèbre chanteur LL Cool J s’affiche en Air Jordan 1 sur la pochettede son album « Radio », les Beastie Boys exhibent fièrement leurs Nike Air Force 1 et Grandmaster Flash est fier de ses Nike Dunk. À la même période, la Puma Suede s’affirme comme la sneaker par excellence et apparaît notamment dans des émissions comme « Soul Train » et plus récemment dans la série Netflix « The Get Down ».

air jordan 1

La sneaker dans les années 2000

Depuis les années 1990, la basket a su imposer son style et se créer plusieurs identités. Régulièrement présente sur les podiums des fashions weeks, elle connaît actuellement un énorme succès et est plus luxe que jamais ! Incontournables chez Balenciaga, nouvelles chez Louis Vuitton et vintage chez Gucci, les sneakers connaissent aujourd’hui une concurrence importante dans le milieu du luxe.

Dans une gamme de prix bien plus abordable, les grosses baskets sont les plus en vogue depuis l’année dernière ! Qualifiées parfois de chaussures orthopédiques avec leur semelle épaisse et ergonomique, leur blancheur insolente et leur style affirmé, elles n’ont jamais été aussi tendance qu’en ce moment. Dans la rue ou au bureau, il n’est pas toujours facile de savoir comment les porter. Vous trouverez ici tous les conseils pour les arborer au travail et celles qui sont en quête d’originalité peuvent s’orienter vers des marques comme Adidas ou Reebok qui proposent de personnaliser ses baskets.

Reebok sneakers

Un design et une fonction des baskets qui ont donc évolué au cours des décennies. Ces chaussures sont également le témoin de l’évolution de notre société et des tendances. Couramment appelée « sneaker » lorsqu’elle est portée en ville, elle permet de se démarquer, d’affirmer son style et son appartenance à une communauté. Vintage, streetwear ou luxe, les sneakers ont encore de beaux jours devant elles.

#basket #histoire #marques #street-chic #tendance mode
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser