fesses

J’ai testé le coaching avec David Costa pour avoir des fesses de rêve !

Ecrit par Justine Andanson
le 26 février 2013

Marre d'avoir les fesses flasques et celluliteuses, cet été, je crève d'envie d'avoir un super popotin ! Genre celui de Gisèle Bundchen, Jennifer Aniston ou Jessica Biel, toutes trois dans le top 10 des plus beaux fessiers de la planète. De préférence, rebondi et musclé.  Malheureusement, toute seule j'ai du mal à redessiner la courbe de mon derrière. Comme j'ai 6 mois pour y arriver, j'ai décidé de me faire coacher par David Costa, qui a accepté le challenge...

Après avoir troqué mes stilettos pour un look sportwear, David Costa m'accueille dans la salle de musculation, une bouteille d'eau à la main. Souriant et agréable, il ne ressemble en rien au coach sévère que j'avais imaginé. Cool, me dis-je, ça va être une franche partie de rigolade. Tu parles… David est gentil mais pro. Et qui dit pro dit « respecter ses engagements » et contribuer à la métamorphose de mon fessier.

Premier exercice de la séance, l'échauffement. Je commence par un gainage facial sur les coudes. Chouette les abdos, ça me connait ! Mais 4 x 45 secondes plus tard, j'ai le ventre en feu. Après un bref repos, c'est reparti pour un autre exercice, le Superman. A plat ventre, je dois contracter les fessiers et l'arrière des cuisses pour décoller les jambes du sol. Puis contracter le dos pour décoller légèrement le buste du sol. Et surtout ne pas arquer excessivement le buste…

Grâce aux encouragements du coach, les 4 séries de 30 secondes passent comme une lettre à la poste. J'enchaine une petite pause avant de recommencer à gainer mes abdominaux une nouvelle fois.

Après l'échauffement, on passe aux choses sérieuses, aux FESSIERS !

Une séance avec pour objectif : affiner et tonifier mes cuisses et mes fesses.

Pas le moment de rigoler, je dois effectuer tout un circuit avec plusieurs entrainements. Ludique mais très sportif… Je démarre par des squats avec une barre comme les costauds qu'on aperçoit au fond de la salle de gym. Je me prends pour une accro de la gonflette, ça me fait marrer, et mon derrière souffre en silence.

Puis, direction le soulevé de terre avec haltères. Aie, j'ai mal! Tous ces exos spécial popotin, je les exécute 5 fois. 20 répétitions pour chaque épreuve, avec une minute de pause entre deux. Ouf ! J'ai le temps de poser quelques questions au coach pour mon article.

David me remotive, c'est parti pour la chaise contre le mur avec contractionrelâchement des adducteurs ! Je ne sais pas pourquoi cet exercice me convient bien. Si bien, que je pourrai y rester plus d'une minute. « Ah bon ? » me dit David, « Je te prends au mot« . Et hop, encore quelques secondes… J'aurai du tourner 7 fois la langue dans ma bouche.

J'ai les fesses toutes engourdies mais au moins je sens que j'ai bien travaillé. je m'apprête à lui dire « Merci, à la prochaine » quand je comprends que mon défi de la journée n'est pas terminé. Je dois désormais faire bosser mes hanches à la machine. Primo, adduction, 4 séries de 20 répétitions (repos 30 sec), deuxio, abduction de hanche à la poulie basse, 4 séries de 20 répét (repos 30 sec).

Je termine la séance par ce par quoi j'ai commencé, les fameux abdos. Mais cette fois pas de gainage. Je dois effectuer un enroulé de bassin suspendu (4 x 10 répét, 1 minute de pause). Pas facile celui-ci… David me précise que pour cet exercice, cela demande un bon niveau de force. Comme c'est un peu trop dur pour moi (parce que j'étais crevée c'est tout, sinon je te le fais les doigts dans le nez ok!), je dois maintenir les cuisses à l'horizontale, les abdos bien serrés.

Ça y est, c'est la fin de l'entrainement, je suis exténuée mais je suis trop fière de moi. Et surtout, dans quelques séances, à moi les plus belles fesses de la playa !!!

Comme pour chaque séance de musculation, David n'oublie pas l'instant « étirements« , pour le relâchement musculaire, l'amélioration de la souplesse et finir en douceur…

Le moment que je préfère, je relâche tous mes muscles, mes tensions, et j'étire les lombaires, les fessiers, les ischos-jambier et le psoas-iliaque. Et oui, on sculpte son corps tout en faisant de la biologie, c'est ça qui est bien…

Bon bien évidemment, pour avoir le fessier digne d'une pub sloggi, privilégiez les protéines, les légumes et l'eau plutôt que le chocolat et l'alcool, ça va de soit. Enfin, je dis ça je dis rien…

Merci à David Costa pour cette séance « fesses de rêve« .
Mail : contact@davidcosta.fr
Site web: http://www.davidcosta.fr
Tel : 33 (0)6 67 17 69 09

#brésiliennes #coach #coaching #David Costa #fesses #fessiers #forme #sport #squats #test
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser