Bien-être

Comment se soigner à l’ayurveda ?

Ecrit par Léonie
le 3 mars 2020

La médecine millénaire venue d’Inde consiste avant tout à vivre en harmonie avec ses énergies vitales.

Qu’est-ce que l’Ayurveda ?

L’Ayurveda désigne la médecine traditionnelle indienne. C’est le système de santé le plus ancien du monde à être encore pratiqué de nos jours ! Le terme ayurveda vient des mots « Ayur » qui peut se traduire par « long » ou « longévité ». Et « Veda » signifie « science » ou « connaissance ». Plus simplement, la médecine ayurvédique est donc la science « du comment bien vivre longtemps ». En Ayurveda, on considère que l’état de santé n’est pas déterminé par les symptômes d’une maladie, car lorsque la maladie s’exprime par des symptômes, cela veut dire que l’on est déjà à un stade avancé. En en médecine ayurvédique tout l’objectif est d’équilibrer l’état de santé, pour éviter l’apparition de maladies ou troubles. On ne traite donc pas un symptôme, mais l’origine de celui-ci.

L’Ayurveda repose sur la science des 5 états de la matière, qui sont :

  • L’Ether
  • L’Air
  • Le Feu
  • L’Eau
  • La Terre

bien-être

3 doshas observées en médecine ayurvédique

De ces cinq états de la matière (terres, air, feu, eau, terre), vont découler trois énergies vitales et dynamiques. Chaque dosha a une action sur les différents organes du corps et les différents systèmes physiologiques. Ces trois doshas sont présentes en chacun d’entre nous. Elles varient à des proportions différentes, en fonction des personnes, des saisons, des jours, des humeurs…

Les trois doshas (énergies dynamiques, énergies vitales) sont :

  • Vata (Ether et l’air)
    Ce Dosha régit la respiration, le flux sanguin, la fonction cardiaque, la pensée et la gestion des déchets. Il est affecté par la peur, le chagrin et les courtes nuits.
    En équilibre, il favoriserait la créativité et la vitalité.
    En déséquilibre, il conduirait à la peur, l’anxiété ou à des troubles tels que l’asthme, les maladies cardiaques, les problèmes de peau…
  • Pitta (feu et l’eau)
    Le pitta contrôle la digestion, le métabolisme, l’appétit, l’équilibre hormonal et la température corporelle. Il est affecté par le fait de manger des aliments acides ou épicés et de passer trop de temps au soleil.
    En équilibre, il conduirait au contentement et à l’intelligence.
    En déséquilibre, il mènerait aux ulcères, maladie de Crohn, colère, maladie cardiaque, hypertension artérielle et infections.
  • Kapha ( eau et la terre)
    Ce dosha contrôle la croissance osseuse, la fonction musculaire, l’hydratation, le poids et les défenses immunitaires.
    En équilibre, il serait exprimé par l’amour et le pardon.
    En déséquilibre, il pourrait entraîner l’insécurité et la jalousie, des troubles respiratoires, le cancer, le diabète, la nausée et l’obésité.

À qui s’adresse la médecine ayurvédique ?

L’Ayurveda s’adresse à tout le monde, à partir du moment où elle est accompagnée d’une prise de conscience de notre propre pouvoir d’action sur notre santé. Pour bénéficier de tous les bienfaits de la médecine indienne, il faut avant tout vouloir se prendre en main au niveau de l’hygiène de vie générale. La philosophie ayurvédique, est bien différente de la médecine moderne. Celle-ci intègre tout : si j’ai une mauvaise hygiène de vie, une alimentation qui n’est pas adaptée à ma typologie, je n’aurai pas de résultats avec l’Ayurveda. 

Le praticien adaptera toujours, en fonction de la personne, des particularités (femme enceinte, âge de l’enfant), le choix, mais aussi les quantités, des aliments ou plantes qu’il prescrit. De la naissance jusqu’à la fin de sa vie, on peut donc faire appel à l’Ayurveda.

femmesCependant, selon la technique ayurvédique utilisée, il existe certaines contre-indications, notamment en cas d’allergies alimentaires (phytothérapie), d’allergies à certaines huiles (massage ayurvédique) ou à certaines essences (aromathérapie). En cas de grossesse, le massage ayurvédique est contre-indiqué, ainsi que le recours à certaines plantes et essences.

Comment trouver un praticien en médecine ayurvédique ?

Afin de trouver un praticien en médecin ayurvédique qui vous convient, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur le praticien à qui vous faites appel et poser des questions concernant vos attentes. Certains annuaires en ligne peuvent vous aider aussi à repérer un praticien près de chez vous, comme le site de l’association www.ayurveda-France.com.

3 pratiques de médecine ayurvédique pour se soigner facilement

Le jala neti en cas de rhume

Le lavage du nez (« jala neti ») consiste à faire circuler de l’eau salée ou du sérum physiologique d’une narine à l’autre. Cette pratique très courante en Inde est efficace pour soigner et prévenir les troubles respiratoires (rhumes, sinusites, allergies…). Le nettoyage des fosses nasales renforce les muqueuses du nez qui peuvent ainsi jouer pleinement leur rôle en stoppant et en se débarrassant des intrus type poussières, polluants, allergènes, virus et bactéries. Pour que cela soit efficace, le lavage de nez doit s’effectuer quotidiennement et en douceur.

medecine-ayurvédique

Le massage des pieds pour mieux dormir

Le massage des pieds est traditionnellement effectué en Inde avec du beurre clarifié (ghee) à l’aide d’un petit bol en alliage de cuivre, de zinc et de bronze (Kansu). En plus de vous offrir un moment de détente, il traite tous les points réflexes plantaires. Il apporte calme et bien-être et favorise le sommeil.

Si vous n’avez pas le temps de passer par la case masseuse, vous pouvez effectuer vous-même un massage des pieds, avec quelques gouttes d’huile végétale, tous les soirs avant de vous coucher. Insistez sur la voûte plantaire, c’est là que se situent les zones réflexes.

ayurveda-naturel

Les épices pour mieux digérer

Les effets bénéfiques des épices sur l’organisme sont en effet connus depuis longtemps. Leur premier intérêt est qu’elles régulent l’appétit et améliorent la digestion. Elles facilitent la digestion de certains aliments, évitent les gaz et les remontées acides, luttent contre la diarrhée et la constipation. Parmi nos préférées : le cumin, qui aide à digérer les aliments lourds, le curcuma qui favorise la digestion des sucres et des graisses, et la cardamome qui facilite celle des produits laitiers.

endometriose-ventre

Il est préférable d’utiliser les épices entières ou de les moudre au dernier moment. Moulues au préalable, les épices conservent moins bien leurs propriétés. Achetez-les en petites quantités et conservez-les à l’abri de l’air, de la lumière et de l’humidité.

Côté cosmétiques, pour « soigner » sa peau, nous avons eu un gros coup de coeur pour TAAJ qui propose des soins pour le corps et le visage mais également des massages. Sur le site de la marque vous avez la possibilité de découvrir votre profil ayurvédique (Vata, Kapha ou Pitta) afin de savoir quels soins correspondent le mieux à votre peau et à votre personnalité. Chaque produit est développé pour convenir à un profil particulier avec une composition à base d’eau de source de l’Himalaya, d’extraits de plantes et d’huiles essentiels aux propriétés spécifiques.

crème hydratante Taaj

Dans le même esprit, on aime aussi la marque Loren Kadi aux propriétés ayurvédiques, faites à base d’ingrédients naturels.

#autour du bien-être #Ayurveda #digestion #énergies #equilibre #état de santé #Kapha #médecine traditionnelle #Pitta #rhume #se soigner #sommeil #Vata
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser