tendances

Cheveux : J’ai osé le tout court platine !

Ecrit par Margaux
le 12 mars 2015

Ça m'a pris comme ça, du matin au soir, une envie de changement radical comme Kim Kardashian. Marre de voir ma tête dans le miroir, je me suis dit que j'allais tout couper et une fois que j'avais pris ma décision, impossible de me faire changer d'avis.

C'est mon mec qui n'était pas très rassuré à l'idée de la coupe à la garçonne. Il aime mes cheveux ondulés, un peu fous et ma frange droite. C'est lui qui avait insisté pour que je garde la frange.


Moi avant !

Mais bizarrement l'envie de tout couper ne me suffisait pas. Je me suis dit que si je faisais cette coupe, c'était l'occasion ou jamais de me faire une nouvelle couleur. J'ai toujours été fan des belles rousses aux reflets incendiaires, mais en même temps les coupes courtes version platine, je trouve ça tellement stylé !

J'ai commencé à faire des recherches sur Google images pour avoir des idées de coupes et de couleurs. Et c'est en tombant sur une photo d'Agyness Deyn que j'ai eu le coup de foudre ! J'ai pris rendez-vous avec mon coiffeur (Ben) et mon coloriste (Luc) : au salon Cocoon by Ben à Paris. Il me restait une semaine avant le grand jour !

Une semaine à me prendre la tête, à demander l'avis de toutes mes copines et à fouiller dans toutes les pages des magazines les looks capillaires que j'aimais.

Le jour J !

Rdv à 14h, la boule au ventre (j'ai rêvé de cheveux toute la nuit) et 10 coupures de magazines en vrac dans mon sac à main. Mon coiffeur fait un premier coup de ciseau dans le tas : pas de retour en arrière. Je n'ai plus de cheveux et pas de coupe non plus, Ben m'explique : « Je te ferai la coupe définitive après la couleur, ne t'inquiète pas ! » Ouf.

Pour la couleur, je dis hésiter entre roux ou platine… Luc me répond : « Si je te fais rousse, je ne pourrais pas t'éclaircir les cheveux après. Mais si on fait platine, je peux te refaire n'importe quelle couleur par dessus, si ça ne te plait pas. » Ok, je me jette à l'eau, ça sera platine.

Sur cheveux secs toujours, Luc m'applique un produit gélatineux bleu violet. C'est parti pour la première décoloration. Même si on peut le faire en une seule fois, c'est mieux d'en faire deux pour ne pas trop défoncer les cheveux. 40 minute d'attente, je me concentre pour ne pas me gratter le cuir chevelu.


Ambiance Avatar dans le salon 

Passage au bac pour un premier rinçage. Luc me dit de ne pas paniquer, le résultat final est encore loin. Je redoute le pire… et manque effectivement de crier en voyant mes cheveux dans le miroir : jaune fluo aux reflets oranges moooches !


Oui, j'ai bien l' air crispé !

Deuxième décoloration : produit blanc cette fois (celui qui est utilisé dans tous les salons), plus cellophane : effet mousse garanti. J'ai déjà trop chaud (le stress certainement), mais on m'accable avec le quatuor de sèche cheveux futuriste. Encore 40 minute à freiner mes envies de démangeaisons violentes ! Heureusement Ben raconte toujours des histoires hilarantes aux clients et me fait penser à autre chose.


Retour vers le futur avec Luc en arrière plan. 

A nouveau me voilà la tête dans le bac de rinçage : un bonheur pour mes cheveux agressés, qui aiment le shampoing massage fait avec tendresse. Cette fois-ci mes cheveux sont jaune poussin… Luc me rassure : « Avec cette couleur je peux tout faire. Je vais te les colorer en platine maintenant. » Ah ! Nous y sommes.


Oh yeah ! Je suis platine !

16h30 : j'ai enfin la couleur définitive ! Il ne reste plus que la coupe. Mais Ben est un vrai professionnel, il prend son temps, il peaufine la coupe au millimètre près pour qu'elle soit nickel et qu'elle repousse sans défauts.


Moi après ! 

Résultat des courses, il est 19h et je sors du salon direction un petit resto bobo du côté de Place de Clichy où je vais retrouver ma meilleur amie. J'appréhende sa réaction ! Et effectivement, même si elle était prévenue, je sens un moment de choc dans ses yeux. Ça change complètement, normal qu'elle soit surprise.

Finalement après quelques minutes à papoter, on se retrouve et elle ne fait plus attention. Si elle s'habitue vite, c'est que ça doit bien m'aller. Elle me dit même qu'elle trouve ça sympa ! Et après elle, mon mari me trouve toujours aussi belle, je suis rassurée.

Quelques jours pour m'habituer en me voyant à la dérobée dans un miroir (« c'est bien moi cette blonde ? ») et quelques jours aussi pour m'habituer aux « waouw ! Quel changement, je ne t'avais pas reconnu ! »

Après deux semaines je peux dire que OUI, je suis vraiment contente d'avoir osé cette transformation ! Et même si ça ne va pas à tout le monde, j'encourage toutes les filles qui en rêvent, d'essayer. Tout le monde me dit que ça me va bien (sauf ma belle-mère, trop tradi) et ça donne des idées à mes copines.

Par Margaux Rousselot de Saint Céran

#blonde #cheveux #cocoon #coiffeur #coloration #couleur #coupe #court #décoloration #fashion #garçonne #Kim Kardashian #platine #salon #tendances
Commentaires (1)
  1. lalotte

    Merci pour la sélection, avec un plus pour le collier plastron!

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser