couple

Attention Danger ! Le mois d’août arrive…

Ecrit par Marie TERRY
le 29 juillet 2015

Je ne parle pas des embouteillages, ni des piqures de méduses, encore moins, des coups de soleil, NON, je parle des HOMMES du mois d’août ! Ceux qui malgré leur famille et leur vie rangée, vont battre des cils devant UNE nana, souvent plus jeune, esseulée, elle aussi au mois d’août, celle qu'on nomme la […]

Je ne parle pas des embouteillages, ni des piqures de méduses, encore moins, des coups de soleil, NON, je parle des HOMMES du mois d’août !

Ceux qui malgré leur famille et leur vie rangée, vont battre des cils devant UNE nana, souvent plus jeune, esseulée, elle aussi au mois d’août, celle qu'on nomme la célibataire du mois d'août.

C'est qui, la nana seule du mois d'août ? La collègue de bureau sans contrainte (sans enfant scolarisé) qui prend ses vacances évidemment en septembre, la jeune voisine baby-sitter, jeune fille au pair ou au père ?

Celle qui reste pour ses exams de « french », l’étudiante caissière du supermarché du coin où notre homme va acheter son plat cuisiné, lasagnes à la « belle-o niaise » et faire des yeux doux pour qu’elle vienne déguster le dit plat !

 Nos célibataires géographiques du mois d’août se reconnaissent, ce sont ceux qui restent dans leur chez eux, le nid familial, rejoignant leur petite famille le WE (et encore pour certains), famille souvent exilée dans des lieux de villégiature, qui sentent bons les maisons de famille du Sud ou de Bretagne, les grandes tablées des cousins, cousines, les courses pour 12, les accompagnements aux club de voile, bref le vrai repos pour l’épouse qui endosse surtout le rôle de maman qui reste seule, seulement accompagnée de 4 têtes blondes, voir plus, voir moins, brunes, cela marche aussi, dans le pire ou le meilleur des cas avec les grands-parents ou une amie, au choix…

Et bien, DANGER quand ces hommes s’approchent de vous, ils ne seront que des mecs du mois d’août ! OUT, les autres mois de l’année quand la légitime sera là avec les chérubins.

Un mec rencontré au mois d’août peut être, mais libre aussi les autres mois de l’année. En septembre pour les vendanges de l’amour, en décembre pour fêter NOËL autrement qu’accompagnée d’une autre dinde…

Mais comment ne pas s’y méprendre pour ne pas se faire prendre ?

L’alliance reste une valeur sûre mais elle  peut  être enlevée  facilement. Les plus perspicaces pourront déceler des marques !

Les boutons de manchette ? J’ai failli crier Youpi, on les tient nos mecs.

Des boutons de manchettes qui affichent le statut ou l’état d’esprit dans lequel on est et surtout dans lequel ils sont. On peut régler sur les positions selon le statut qu’on a ou qu’on veut afficher. Marié, divorcé, célibataire

Ils sont de forme cylindrique et on peut jouer avec la manette pour changer la position.

ZUT, à moins de trouver comment bloquer pour ne plus changer la position ? On la bloque sur Marié et le tour est joué !
 

Dans une autre circonstance, je trouverai très drôles ces boutons de manchettes et m’empresserai de regarder si la position « single » s’affiche (en anglais, un peu de révision mais ces mots reviennent vite) mais peut-on VRAIMENT leur faire confiance, à ceux qui portent ces fameux boutons, au demeurant originaux ?

Allez looker quand même ces boutons de manchette en acier finition argent.

www.boutondemanchette.fr
Modèle city hall : 35 euros.

L’idée était bonne mais pas exploitable dans le cas qui nous concerne.

Bon, les filles, vous avez compris, prenez vos distances avec ces célibataires du mois d’août et battez les froid, comme on dit, refusez leur plan drague,
fichtre, concentrez-vous sur les V C (moyen le terme): les Vrais Célibataires, pour être de véritables T C (mieux): des Top célibattantes !

Par Marie TERRY

#été #août #célibataires #couple #infidélités #tromperies
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser