Saint-Valentin

A lire absolument : Je t’aime maintenant de Sandra Reinflet

Ecrit par Marie TERRY
le 13 février 2013

Un verbe, le verbe "aimer", conjugué à la première personne, comme on aime à le lire, à l'entendre, à le murmurer, à l'espérer... Un adverbe, "maintenant" rarement associé à ce mot car on en espère d'autres, un autre surtout, le fameux "toujours." 

Alors pourquoi ce mot abrupt « maintenant » qui suspend le temps du sentiment amoureux dans ce livre ?

L'auteur est une jeune femme,Sandra Reinflet, de la génération Y,  de celle qui zappe, qui tarde à s'engager, qui refuse les contraintes. Cette génération souvent cataloguée comme telle !

Mais elle se pose une question, la durée fait-elle la valeur d'une histoire ? Son livre va répondre à cette question d'une manière originale et audacieuse. 

Il retrace un cadran amoureux composé de 24 heures distinctes mais liées entre elles par un fil conducteur, celui qui va conduire cette jeune femme vers des hommes, des rencontres, 24 au total comme les heures du cadran, 24 hommes qui ont composé SON histoire d'amour.

Histoires rêvées ou fantasmées, passionnelles ou platoniques. Peu importe, elle est partie à la recherche des ses ex, des hommes qui ont compté pour elle avec qui elle a fait un bout de chemin, car chacun représente une part d'elle.

Et la réponse à cette fameuse question peut être décalée et être apportée autrement. Pour elle, seul leur souvenir semble bien être la seule chose qui dure.

Le livre se présente comme un journal intime de retrouvailles.

« Pour chacune des personnes, j'ai choisi une heure symbolique, correspondant à un moment fort. Je l'ai retranscrite en une page et une photographie, mettant en scène ce que la mémoire en a conservé, puis suis partie en quête des ces hommes femmes,  …pour confronter le souvenir au réél. Je les ai photographiés chez eux, au naturel. Chacun m'a alors raconté un moment avec une autre. une autre femme, une autre heure….. »

Il fallait y penser et oser le faire car on a peut être toutes envies de savoir ce que nos ex ont gardé de nous.

On a voulu en savoir plus et on a posé quelques questions cash à l'auteur :

TDN : Comment vous est venue l'idée ?

Sandra Reinflet : Je rentrais du Canada après une jolie et platonique histoire. Je la racontais en détails à mes copines qui s'extasiaient… jusqu'à la question qui tue : Et alors, vous allez vous revoir ? Je n'en savais rien, n'en avais presque pas envie au fond. C'était beau parce que c'était éphémère justement. Mais pour elles, des lors qu'elle n'aurait pas de suite, l'histoire n'avait plus d'importance. La nuit suivante, je me suis réveillée avec l'idée de ce projet. Au travers de mon expérience personnelle, j'allais interroger notre rapport à l'instant. Une histoire doit-elle durer pour avoir de la valeur ?

TDN : Comment ces hommes ont-ils accueilli l'idée?

Sandra Reinflet : A ma grande surprise, très bien. Si l'idée pouvait sembler saugrenue à certains (mon père, entre autres), presque tous ont accepté de participer au projet. Y compris des hommes que je ne connaissais pas (je pense à l'acteur adulé pendant mon enfance par exemple). Se retrouver des années plus tard et se regarder en face, aujourd'hui, était très fort. Il fallait composer avec les déceptions, les surprises, les attirances plus ou moins réciproques, et même l'indifférence parfois.

TDN : N' y a-t-il pas une part de « narcissisme »dans cette quête ? Savoir si VOUS aussi vous aviez compté pour eux et vous rassurer dans le souvenir que vous leur aviez laissé ? 

Sandra Reinflet : Dans ce cas, j'appellerais plutôt ça du masochisme ! Beaucoup de ces histoires n'ont existé qu'à sens unique (le mien) et je n'attendais surtout pas qu'ils parlent de moi, même au contraire, puisque je leur demandais de me parler d'un moment avec une autre. Il s'agissait de nous mettre sur le même plan : accepter que nous ne sommes pas l'unique à composer l'histoire de l'autre même si, dans l'instant, nous l'avons été. Et puisqu'ils acceptaient d'être un parmi vingt-quatre, je tenais à en faire autant. Les entendre me parler d'une autre heure de leur cadran amoureux. J'espère qu'ainsi, de mon histoire à la leur, chaque lecteur retrouve un peu de ses propres souvenirs.

Un livre où chacune peut se reconnaitre ? Peut-être…

Titre et Saint-Valentin obligent, je lui demande…

TDN : Que veut dire pour vous la Saint-Valentin ? Comment allez-vous passer la soirée ?

Sandra Reinflet : Absolument rien. Je passe plus volontiers les 364 autres jours de l'année à célébrer l'amour que ce 14 février où tout me semble verni. Cette année, je serai sur une jonque au Vietnam avec mon amoureux (je vous imagine ricaner après ma déclaration précédente, mais croyez-moi, c'est un concours de circonstances, j'aurais tout aussi bien pu être en train de faire du stop à Istanbul avec ma copine de pouce.

Et oui Sandra est une aventurière ! Nous l'avions déjà rencontrée sous un autre nom « Marine Goodmorning ». Elle avait été l'une de nos premières nanas du mois !

En tout cas, c'est vraiment nana à suivre, elle qui écrit, chante et photographie !

A lire dans le bus, le métro ou au chaud sous la couette : « Je t'aime maintenant« , de Sandra Reinflet, Editions Michalon.

Par Marie TERRY

#aimé #film #générationY #jet'aime #lecture #maintenant #Michalon #nana #recherche #Reinflet #rencontre #séduction #saint valentin #Sandra #sexy #stvalentin
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser