5

5 bonnes raisons de ne rien faire

Ecrit par Marie TERRY
le 13 août 2015

Avouez que cette raison, vous l'attendiez ! Une raison en plein boum estival, mi-Juillet, mi-août, en plein pic de chaleur, la période la plus hot, la plus convoitée des vacanciers juilletistes et aoutiens confondus, voire carrément tous fondus au soleil ! Ne rien faire en 5 raisons ? Facile à faire et à dire. Explications...  

1re raison : Car on « fait » toute l’année

Alors, prise de conscience des vacances, on casse le rythme et on ne fait plus comme pendant l’année. Pour 30% des français interrogés, le repos est le premier geste vacances.

  • Faire les courses devient : aller au marché flâner pour découvrir les produits locaux, ou sur le port acheter le poisson…
  • Faire le ménage devient donner juste un coup de balai…
  • Faire son lit devient le défaire pour la sieste derrière les volets…
  • Faire la lessive devient rincer le maillot à l’eau douce…
  • Faire la cuisine devient ouvrir le rosé ou/et allumer le barbecue…

2e Raison : Car faire empêche de …

Penser, lire, écrire…

Mettons notre cerveau en ébullition sur d’autres orbites et savourons le fait de se concentrer sur autre chose.

En vacances, on prend le temps de lire,(voir sélections livres),et ce moment devient privilégié, à l’ombre d’un tilleul ou autre, et évince les 3 pages lues des fins de journée habituelles sur lesquelles on s’endort la plupart du temps. On laisse son esprit vagabonder, rêvasser. On aime écrire, ses pensées, des histoires et pourquoi pas les fameuses cartes postales délaissées de nos jours ?


3e Raison : Car faire est un obstacle au désœuvrement salutaire

Les psy vous le diront, on doit s’ennuyer. Il le faut pour la construction des enfants. Ne sommes nous pas tous des enfants en vacances ? Savourons, le fait de  dire « je ne sais pas quoi faire”, phrase clé que disent justement souvent les enfants. En vacances, laissons tomber l’activité et encourageons l’ennui.

4er Raison : Car on préfère « laisser faire »

Des folies de vacances, des idées saugrenues, le désordre ambiant d’une maison, la cacophonie des enfants, les repas sandwichs à 17h, la sieste sous les palmiers,  Un lâcher prise où on conjugue les verbes au passif pour enrayer le trop plein d’actif. Et si les enfants faisaient la vaisselle? Et si les mecs préparaient le repas?

5e Raison : Car on se prépare à une des bonnes résolutions de la rentrée, faire moins et mieux

On ne pourra pas ne rien faire, certes, mais essayons de garder en souvenir de vacances entre la bouteille de sable et le coquillage, la slow attitude , les quelques minutes de notre emploi du temps surchargé, pendant lesquelles on essaiera de souffler, décompresser, se reposer, breaker.

Allez, on fait tout ce qui est dit ?  

Par contre, on est toutes d’accord pour « faire la tête » quand on rentrera de vacances ! Mais à une lettre près, on lit « faire la fête » et là, on est encore toutes d’accord, vacances ou pas !

#détente #glander #ne rien faire #paresse #raisons #vacances
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser