question d'une lectrice

Je veux rester célibataire pour me reconstruire !

liva, 27 ans

Coucou les Nanas !

Je suis face à un dilemme. Il y a quelques mois je me suis séparée de mon ex car il me faisait trop souffrir. J'avais l'impression qu'il faisait tout pour me faire du mal, rien n'allait plus dans notre couple, méchanceté, incompréhension de sa part, je ne me sentais pas soutenue, beaucoup de disputes, un manque sévère de communication entre nous et en plus de ça, des mauvaises fréquentations qui sont arrivés en cours de route dans sa vie et qui l'ont fait rebasculer vers ses anciens démons (la drogue).

Je l'ai quitté car je ne supportais plus tous ses problèmes. La relation m'a usé malgré les sentiments que j'ai continué à ressentir pour lui. La rupture et l'après rupture ont été dures pour moi mais j'ai décidé de ne pas me laisser aller. J'ai commencé à comprendre que dans toutes mes relations j'avais tendance à m'oublier et que par conséquent mes amoureux n'avaient rien à faire puisque je faisais toujours le chemin vers eux. J'ai commencé par devenir un peu plus "égoïste" à prendre soins de moi et apprendre à me faire passer en priorité et savoir dire non quand quelque ne me plaisait pas.

Ça allait plus ou moins bien, sauf quelques moments ou j'avais quelques baisses de moral. J'essayais de ne pas m'écouter et d'aller de l'avant. Le chemin allait être dur pour me forger une personnalité que finalement je n'ai pas encore su affirmer. A l'heure actuelle je sors beaucoup plus, je mets mes projets pro à exécution, je prends soin de moi et j'apprends à m'aimer.
Même si je ne suis pas encore à 100% de mon bien être, je me sens beaucoup plus accomplie maintenant.

Seulement voilà,  mon ex est revenu dans ma vie. Il m'a supplié pour qu'on se remette ensemble car je lui manque et qu'il m'aime toujours. Il me dit qu'il n'aurait jamais du agir de la sorte avec moi qu'il était prêt à énormément changer pour que je lui pardonne, arrêter la drogue et tout ce que j'ai énuméré plus haut (il me dit qu'il a arrêté même si j'ai du mal à le croire entièrement).
Je sens qu'il est sincère dans ses paroles, je sais qu'il fait des efforts.
Il nous arrive de nous voir quelques soirs par semaine et le courant passe mieux, la communication aussi, tout pourrait recommencer encore mieux mais j'ai peur. J'ai peur de lui redonner une chance, je ne suis pas prête à lui pardonner pour l'instant mais aussi car je veux rester célibataire pour continuer à me construire toute seule. Je me sens bien maintenant comme ça. Mais depuis qu'il est revenu tout est chamboulé, tout est moins clair. Parfois j'ai envie de lui faire confiance et de retenter, puis des fois je me dis que rien ne sera possible et que ses addiction (entre autre) ressurgiront un jour ou l'autre. Je ne sais pas ce que je veux je suis perdue.

Auriez-vous des réponses à m'apporter ?

Commentaires des nanas (2)
  1. Amyrex

    Rien que d’envisager un retour en couple avec lui te chamboule et tout ce que t’as mis en place pour te protéger dans le futur. Est ce qu’au moins t’as encore des sentiments pour lui ? On dirait que toute votre histoire tourne autour des galères, des risques qu’il redevienne dépendant et tu manques de confiance en lui. Tu donnes beaucoup et visiblement lui c’est quelqu’un qui prend beaucoup, si t’as peur qu’il te vide de ton énergie sans se préoccuper des efforts que t’as fait pour mettre de l’ordre dans ta vie, tu devrais être claire avec lui et avec toi même et décider que vous ne serez plus jamais en couple

  2. liva

    Merci Amyrex, tu as tout fait raison et merci pour ta réponse. La décisions a été dure à prendre mais je l’ai prise et j’ai décidé d’arrêter. Je ne me voyais pas vivre avec une épée Damoclès au dessus de ma tête toute ma vie. Peu de temps après ma décision, j’ai appris qu’il n’avait en fin de compte rien arrêté. Je me suis sentie trahie du fait de l’avoir cru sincère. Petit à petit je me rends compte que j’ai bien fait de ne pas céder entièrement et d’avoir été fidèle avec mes nouvelles convictions. Cela m’a fait mal certes, mais de cette histoire j’en tire une leçon : avoir la force de sauver ce qui peut être sauver, D’ACCEPTER QUE PARFOIS CERTAINES PERSONNES NE PEUVENT PAS OU NE VEULENT PAS ÊTRE SAUVER et surtout, savoir distinguer les deux.

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser