Connecte-toi sur TDN

J'ai perdu mes identifiants ? Inscris-toi sur Trucdenana.com

Me connecter à

La vague Tecktonik

Voici un mot que dorénavant vous entendrez souvent.
La Tecktonik, TCK pour les connaisseurs, représente la nouvelle danse à la mode. Un style qui est apparu pour la toute première fois en 2000 à Paris.

Et oui ! Ce nouveau concept qui fait maintenant fureur chez nos voisins européens et outre-Atlantique est une nouveauté made in France.

De quoi être flatté si seulement on savait ce que c’était...Ce style de mouvement ultra branché consiste à faire bouger ses bras en faisant de furieuses vagues, de façon à ce que le danseur est l’air totalement désarticulé. Un peu abstrait tout ça ? Aucun souci, Fabien, 19 ans, va vous expliquer ...

TDN : Peux-tu nous toucher un mot sur l’origine de la TCK ?

Fab : A la base, c’était un type de soirée où l’on dansait sur des musiques belges ou hollandaises. Des « ziks » très techno mais avec une rythmique bien particulière. Et c’est grâce à ça que les mouvements de bras sont nés. Après la TCK s’est déclinée en une marque de vêtement et a complètement explosé il y a un an avec les vidéos de mecs comme moi sur [url=http://www.dailymotion.com/relevance/search/tecktonik/video/x123vz_clubber-of-tecktonik_music]Dailymotion[/url].

TDN : Depuis combien de temps en es-tu un adepte?

Fab : Moi je l’ai découverte il y a deux ans, et j’ai décidé de m'y mettre l’année dernière lorsque j’ai vu un show Place Masséna (ndlr : à Nice). Je ne suis pas super doué niveau jambe, alors une danse qui utilise principalement les bras, je me suis dit pourquoi pas.

TDN : Une danse mais également un style, est ce qu’il y a un type même de danseur TCK ou on peut tous s’y mettre ?

[image]http://www.trucdenana.com/photos/20071009-Tecktonik4_grand.jpg[/image]

Fab : On n’a pas vraiment de code. C’est vrai que souvent nous sommes plutôt sapés de façon fashion, mais ça dépend des styles. Rien n’empêche un mec ou une nana de venir en baggy et de faire son show. Par contre, côté âge c’est différent, la Tecktonik touche les 14-20 ans.

TDN : Des nanas je n’en ai pas beaucoup vu ... un univers macho la TCK ?

Fab : Non carrément pas. C’est vrai que les filles se font rares. J’en connais seulement deux à Nice qui ont accroché avec ce style de danse. Mais bon ça va arriver, on ne désespère pas.

Pour en savoir plus sur la Tecktonik, regardez notre [url=http://www.trucdenana.com/videos-truc-de-nana.php?id_video=12]vidéo[/url] !

TDN : Un débat tourne autour de la TCK. On l’a dit s’inspirer directement du Hardstyle (ndlr : connu depuis 15 ans. Cette danse a le même concept que la Tecktonik). Alors réelle nouveauté ou plagiat ?

Fab : C’est vrai qu’elle est venue de là. Et il est également vrai qu’on a des détracteurs. Mais la TCK a réussi à s’imposer dans les boîtes de nuit, ce que le Hardstyle n’a jamais fait.

TDN : Une dernière question Fabien, pourquoi mettez-vous tout ce gel ?

Fab : Ça c’est la mode de maintenant. Mais la véritable coupe TCK c’est la crête. Plus elle est haute mieux c’est ! En plus avec je suis super beau non ?

Pas très modeste le Fabien, mais en tout cas grâce à lui on en sait un peu plus sur la Tecktonik.

Prochaine soirée en vue le 15 septembre au Metropolis(Rue du Pont des Halles, 94656 Pondorly).
Pour avoir plus d’infos rendez-vous sur le site [url=http://www.metropolis.fr]Metropolis.fr[/url].



Enfin, sachez que la Tecktonik a son emblème : un aigle majestueux qui prend même parfois l’allure d’un phénix.

Si les night-club ne vous branchent plus trop mais que vous aimeriez tester la tecktonik, notez que des cours de tecktonik sont proposés en exclusivité chez Vit’halles Beaubourg ([url=http://www.vithalles.fr]www.vithalles.fr[/url]), à Paris dans le 3ème arrondissement. Tous les dimanche soir entre 17h et 18h30, pour 10 euros, vous pourrez découvrir cette danse teckno rigolote et dynamique !

Par Belinda Kheddouche

Pour aller plus loin